Nigeria: des milliers d’enfants torturés par des pentecôtistes

Suivant l’exhortation du livre de l’Exode, chapitre 22, des milliers de nigériens s’adonnent à la torture et à l’assassinat d’enfants soupçonnés d’être des sorcières. Selon le Guardian, cette pratique d’une cruauté sans borne aurait été implantée par les églises pentecôtistes: « it is American and Scottish Pentecostal and evangelical missionaries of the past 50 years who have shaped these fanatical beliefs. »

Cette sombre pratique se déroule ainsi. D’abord, un enfant est arbitrairement déclaré comme étant un possédé du démon. On aura remarqué, par exemple, qu’une femme du village a eu un accident après avoir grondé l’enfant. Il ne peut s’agir que de sorcellerie, laquelle est, selon la Bible, passible de mort. L’enfant est ensuite ostracisé ou torturé. Souvent, les réactions de l’enfant à la torture (cris, pleurs, etc.) sont interprétés comme un signe confirmant la présente d’un esprit mauvais.

Un exorcisme est parfois tenté. Après avoir été battu, l’enfant sera trainé  jusqu’à l’église pour être « délivré » de son influence démoniaque. Plusieurs pasteurs n’hésitent pas à charger pour ce faire des sommes exorbitantes. Selon le Telegraph, le coût d’un exorcisme peut aller jusqu’à l’équivalent d’un an de salaire. Ces cérémonies impliquent souvent la détention de l’enfant, qui est souvent enchainé, dans l’enceinte de l’église. Privé de nourriture, torturé, humilié, l’enfant finira pas confesser son alliance avec Satan.

Pour des parents moins fortunés, la solution la plus simple demeure l’infanticide ou l’abandon de l’enfant, qui se retrouvera dans la rue. Selon CNN, seulement dans les régions de Akwa Ibom et Cross River (au sud-est du Nigéria), environ 15 000 enfants auraient été abandonnés.

Pour en savoir plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s