Historicité du Christ: quand info-bible.org se fiche de notre gueule

L’absence d’auteurs contemporains de Jésus et affirmant pleinement son existence peut devenir gênante pour certains apologistes. Au point où certains embelissent la vérité dans l’espoir de défendre leur point de vue. C’est le cas pour info-bible.org, qui sur une page portant sur l’existence historique du Christ, nous raconte bellement un mensonge: (emphase ajoutée)

Lettre envoyée par un Syrien nommé Mara Bar-Serapion, à son fils Serapion. Alors qu’il est en prison, il encourage son fils à poursuivre la sagesse, soulignant que ceux qui ont persécuté les sages ont eu des problèmes. Il prend comme exemple les morts de Socrates, Pythagore et Christ. A propos de Christ il dit : « … quel avantage les Juifs ont-ils gagné à exécuter leur roi sage ? Leur royaume fut anéanti peu après… »

Comme c’est étrange. On nous parle d’un passage qui fait référence au Christ, mais jamais le Christ n’y est mentionné, jamais on ne lit les mots Jésus, Christ, Messie, etc. Le document ne fait jamais mention de Jésus, mais plutôt d’un « roi-sage » qui fut exécuté par son peuple. Voici l’extrait complet:

Quel avantage les athéniens tirèrent-ils en mettant à mort Socrates ? La famine et la peste vinrent sur eux comme jugement pour leur crime. Quel avantage les hommes de Samos tirèrent-ils en brûlant Pythagore? En un instant, leur pays fut recouvert par le sable. Quel avantage les Juifs gagnèrent-ils en exécutant leur Roi sage ? Leur nation fut abolie peu de temps après cet événement. Dieu vengea justement ces trois hommes : les Athéniens moururent de faim; les Samiens furent engloutis par la mer; et les Juifs, ruinés et arrachés de leur pays, vivent dans la complète dispersion. Mais Socrates ne mourut pas pour toujours; il survécut dans les enseignements de Platon; Pythagore ne mourut pas pour toujours, il survécut dans la statue d’Hera. Le Roi sage ne mourut pas non plus à toujours, il vit dans les enseignements qu’il a donné.

(L’extrait se trouve sur cette page). Non seulement Jésus n’est pas mentionné, mais trois événements relatés (la famine suivant la mort de Socrates, l’exécution de Pythagore et l’engloutissement de Samos) sont fictifs. Serapion, s’il veut atteindre la sagesse, a intérêt à ignorer les enseignements de son père, du moins en ce qui concerne de légers « détails » historiques.

Publicités

5 Commentaires

  1. L'indépendant

    Nier l’historicité du Christ est faire preuve d’une mauvaise foi absolue car celui-ci a été cité dans des écrits quasi contemporains de son existence et de plus par des non chrétiens qui le combattaient !

  2. deuphor

    Ne pas croire en jésus ce n’est pas croire en Dieu son Père.
    Et cela amena quiconque y croira pas à sa perte malheureusement.
    Car le temps est proche les signes viennent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s