Le dieu des évangéliques est-il vraiment tout-puissant?

Les évangéliques semblent croire à la fois en un Dieu tout-puissant et un Dieu ayant toutes sortes de contraintes. On ne peut avoir les deux à la fois. On ne peut dire que Dieu peut tout faire et dire que Dieu ne peut pas faire telle ou telle chose.

Cela n’empêche par Ray Comfort, alias « monsieur banane » de faire ce type d’arguments. Dans l’introduction d’une édition bidon de l’Origine des Espèces de Darwin que Comfort compte distribuer dans les universités, Comfort s’amuse à imposer des contraintes à son dieu tout-puissant:

The fury of Almighty God against evil is evidence of His goodness. If He wasn’t angered, He wouldn’t be good. We cannot separate God’s goodness from His anger. Again, if God is good by nature, He must be unspeakably angry at wickedness.

(La colère du Dieu Tout-Puissant contre le mal est une preuve de Sa bonté. S’Il n’était pas en colère, Il ne serait pas Dieu. On ne peut séparer la bonté divine de Sa colère. De plus, si Dieu est bon par nature, alors Il doit être incroyablement en colère contre le mal.)

Ray Comfort veut un Dieu qui est Tout-puissant et un Dieu qui est obligé d’être en colère.  Son Dieu est bon par définition, et donc nécessairement en colère. Mais Dieu, s’il est tout-puissant, n’a pas de contraintes. Par définition. C’est ça, être tout-puissant. On ne peut dire qu’un dieu tout-puissant est obligé de faire quelque chose. Ce serait absurde.

Comfort tente par cet argument de justifier l’existence de l’enfer. Dieu doit punir les méchants. Il n’a pas le choix. Il ne peut faire autrement. Mais il est tout-puissant ou pas? Faudrait vous brancher.

Un dieu tout puissant aurait pu faire en sorte que le mal soit-puni (voire inexistant ou extrêmement rare) sans avoir recours à un concept aussi ridicule que l’enfer, avec le feu et tout. (Pourquoi pas les démons avec des fourches tandis qu’on y est!)

Comfort, comme plusieurs évangélos, veulent limiter leur dieu à leur compréhension limitée et infantile. Ils se ridiculisent à travers un pastiche de raisonnement, qui est contradictoire même lorsqu’on en admet les prémisses. Je veux bien me prêter au jeu et analyser leur système de croyance, comme je pourrais voir si un enfant se contredit lorsqu’il parle du monstre sous son lit. Mais  la meilleure solution à ces contradictions est bien entendu d’admettre qu’il n’y a ni dieu, ni enfer, ce qui du coup fait disparaitre ces problèmes théologiques.

Publicités

6 Commentaires

  1. Evangélosansrancunos

    Cher libresansdieu

    Je ne connais pas ce Comfort dont vous parlez mais il est vrai qu’il en existe pas mal du même genre.
    Mais vous je vous connais par l’article que vous venez de publier ci-dessus.
    Et franchement, il va falloir chercher parmi vos amis des contradicteurs un peu plus futfute que vous (il est écrit « cherchez et vous trouverez ! », je vous invite donc à le faire).

    Parce que sur le plan de la réflexion, vous êtes un peu short.
    Pensez que la colère de Dieu est une limite et une contrainte, il fallait le faire et vous l’avez fait, bravo!
    Je vous renvoie à vos devoirs de philo sur ces sujets.

    Personnellement, quand je jette quelque chose à la poubelle, c’est sans colère.
    Je le fait avec intelligence, je trie.
    Dieu fait la même chose.
    Je ne suis pas là en train de crier « Dégage morceau de tomate pourri de m.! »
    Je me contiens en être éduqué et je le jette sans état d’âme.
    Pour la poubelle de l’univers, toute proportion gardée, c’est un peu la même chose. Il y a un tri avant le trou noir…
    Le langage biblique est « antropotrope » pour utiliser un néologisme. Il est tourné vers l’homme et tente de lui faire comprendre qui est le Créateur.
    La colère de Dieu…
    On est loin de la baffe envoyée dans la colère et qui fait faire trois fois le tour de la tête du gamin qui avait juste posé une question.
    C’est un tri avant la poubelle, c’est tout. Dieu fait du tri sélectif parce qu’il aime et veut « sauver ». C’est tout l’appel de la Bible à un changement radical de vie pendant que la possibilité est encore offerte.

    Allez ! mon cher libresansdieu, je ne vous déteste pas, vous m’avez fait bien rire avec votre analyse un peu enfantine, si, si.

    Evangélosansrancunos

    • Evangélosansrancunos

      Et comme vous êtes bon, vous pardonnerez les quelques fautes que j’ai laissées traîner. Vous voyez, vous devenez meilleur
      Et croyez bien que je préfère me faire jeter par vous que par Dieu, ça dure moins longtemps. 😉

      Evangélosansrancunos

    • libresansdieu

      Vous aurez compris que cet article critique ceux qui croient en un dieu sans limitations et en même temps lui imposent des limitations. C’est une idée contradictoire.

      Tant mieux si votre dieu sort les poubelles. Est-ce qu’il se rase aussi?

  2. bernard

    Mon Dieu est Le Roi des rois. Il a commencé une révolution d’amour mais avec son propre sang. Mon Dieu a été le paratonnerre de la colère divine contre le pécheur. Sur la croix, il a été fait malédiction à notre place. On s’est moqué de lui,on l’a insulté, les religieux l’on défié.
    « si tu es fils de Dieu, descend de la croix »
    « si Dieu l’aime, qu’il le délivre ».
    On l’a aussi frappé, fouetté, on lui a arraché la barbe et pour finir, on l’a condamné comme un malfaiteur , cloué sur un bois parce qu’il se disait être le Christ, le Fils de Dieu.
    Mon Dieu et mon Roi c’est celui qui s’incline devant ses sujets, couronné d’épine, à vous de juger.

    • libresansdieu

      Quel commentaire insipide. On croirait entendre un petit robot, programmé pour recracher la même propagande encore et encore…

      • bernard

        Pour les uns les chrétiens sont une odeur de mort et pour d’autres, une odeur de vie.
        Cette insipidité à vos yeux, a permis à mon beau-frère d’être libre de l’héroïne, à mon oncle d’être guéris de 3 fractures du crâne qui ont disparues. D’avoir moi-même été guéri d’une hernie inguinale et de ne plus porter de ceinture pour la maintenir rentrée. D’une sinusite.
        D’avoir mon épouse (sans paralysie ni cimetière) en bonne santé et libre de ses déplacements après être restée trois semaines avec une rupture d’anévrisme sans que la clinique le détecte. De voir des larmes séchées et la vie à nouveau dans une famille et sur une personne prostrée, cloîtrée depuis des mois et qui voulait en finir suite au décès accidentel de leur fils. De voir un membre de ma famille s’arrêter de boire et de ne plus se disputer et se battre avec son épouse. D’être protégé à l’armée d’une descente de l’équipe de rugby à quinze dans ma chambrée et dont beaucoup étaient ivres ce soir là. Après avoir été sortie du lit et bousculé, je leur ai dit « que Dieu vous bénisse » alors ils ont tous été arrêté saisies d’une grande peur. Certains m’ont posé des questions sur ma foi et mon comportement.
        Comme se frère gitan qui avec toute sa famille conduisait son fourgon et sa caravane. Il roulait ce jour là dans le brouillard. Il c’est engagé sur une bretelle et quelques secondes après, l’Esprit de Dieu lui a dit intérieurement très fort, range-toi vite sur le côté. Au moment où il s’arrêtait, un gros poids-lourd les a frôlé. Dans le brouillard, il avait pris l’autoroute à contresens. (la religion, une béquille pour les faibles ?).
        Je pense que beaucoup de athées en de telles circonstances, voudraient bien de cette béquille.
        Tout ce met en place. Bientôt un gouvernement mondial, marque implantée sur le front où sur la main et règne de la bête qui fera des miracles économiques en déshabillant Paul, pour habillé Jacques. Celui là, ne sera pas un tendre. A côté, Hitler et Staline seront deux petites filles assisent dans un champ de pâquerette. Ils exterminera des multitudes, même ceux qui veulent prendre soin de Fido s’ils ont loupé le décollage.
        Il n’est jamais trop tard pour demander à Jésus de se révéler dans notre coeur. Si nous sommes sincères et le voulons, Il le fera, même
        pour ceux qui sont athées et blasphémateurs.
        NB: Le blasphème contre le St Esprit c’est d’attribuer au diable les miracles qu’Il opère.
        Donc il y a encore de l’espoir pour vous tous.
        Dieu ne se prouve pas, Il se rencontre.
        Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s