« Dieu est au-dessus de la logique »

Que penser des arguments selon lesquels il existerait un dieu au-dessus de la logique? Ce type d’argument est souvent employé afin d’éviter un débat rationnel. En effet, si dieu outrepasse la logique alors il faudrait exclure tout recours à la logique lorsqu’il est question de ce dieu. Nous présentons ici une brève réponse à l’argument selon lequel dieu surpasse et précède la logique.

Notez qu’il ne s’agit pas d’une preuve de la non-existence de Dieu, mais du moins une puissante critique de la notion de dieu en tant que créateur de toutes choses. Le dieu des adeptes de la process theology*, ainsi que celui de Leibniz, qui est assujetti à la logique, sont sains et saufs… pour l’instant.

Voyons voir: « dieu est au-dessus de la logique ». On a ici un dieu qui serait à l’origine de toutes choses, mais là, vraiment tout. Même les constantes de l’univers, même la logique. Si un tel dieu existait il lui serait possible de faire en sorte que les fondements de la logique, comme le principe de non-contradiction, changent du jour au lendemain. Ce dieu aurait pu créer un autre ensemble de règles, complètement différent de celui que les logiciens et mathématiciens observent, et en contradiction avec celui-ci.

C’est, vous l’aurez compris, complètement absurde. Cela voudrait dire que la logique est totalement contingente, qu’elle a été « choisie » par un dieu – lequel s’est basé pour ce faire si on-ne-sait-quoi, puisqu’il ne disposait pas lui-même de principes logiques.

On en conclut qu’un dieu précédent la logique est simplement impossible, et que l’argument du « dieu au-dessus de la logique » résulte plutôt d’une tentative absurde de bâtir un argument anti-rationnel tout en faisant appel aux outils de la rationalité.

Pour en savoir plus: Michel Martin. (1996). The Transcendental Argument for the Nonexistence of God.

*Voir par exemple Sanders (2007), The God Who Risks. Cliquez pour un extrait juteux.

Ce dieu aurait pu créer un autre ensemble de règles, complètement différent de celui que les logiciens et mathématiciens observent, et en contradiction avec celui-ci.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s