« Journal chrétien » et le cœlacanthe

Un article récent sur le site Journal chrétien présente la « découverte » du cœlacanthe comme s’il s’agissait d’argument contre la théorie de l’évolution biologique. L’article affirme:

Des chercheurs japonais viennent de découvrir un jeune coelacanthe, un poisson dont les origines remontent à plusieurs 360 millions. Comment expliquer que ce poisson ait subsisté sans modification biologique pendant des centaines de millions d’années ?

L’existence d’une espèce contemporaine de cœlacanthe est connue depuis près d’un siècle. Cela est indiqué plus loin dans l’article, certes, mais ils donnent tout de même l’impression au lecteur que la « découverte » des japonais est révolutionnaire.

L’article nous présente également une citation de manière malhonnête. Le professeur Giuseppe Sermonti est généticien de formation, mais il est avant tout un créationniste notoire, ayant même publié un livre pour le Discovery Institute. Sermonti a également témoigné lors du procès de Dover.

La revue dont il est le rédacteur en chef, Rivista di Biologia, n’est pas une référence en la matière: elle est considérée comme une véritable farce et un amas de pseudoscience. Il s’agit, au bas mot, d’une revue servant de vitrine pour différentes variations sur le thème du Dessein Intelligent et du créationnisme.

Ceci dit. Que signifie cœlacanthe? Il s’agit d’abord d’un ordre (un groupe d’espèces), et non d’une espèce. Les différents spécimen observés faisant partie de l’ordre des coelacanthe ne sont pas tous de la même espèce. Par ailleurs, ils ne sont pas de la même espèce que les fossiles de coelacanthe. La conclusion de nos amis créationnistes est donc aussi pertinente que de dire qu’on a observé un dinosaure fossilisé, donc l’évolution est fausse puisqu’il existe encore des iguanes vivants.

De plus, rien n’oblige une population à modifier son phénotype. Ce n’est pas ainsi que cela fonctionne. Il peut arriver qu’une population maintienne un phénotype assez uniforme au fil du temps. Certaines espèce n’ont pratiquement pas changé leur apparence depuis des millions d’années. Ce n’est pas un problème pour l’évolution. La constance, c’est également une adaptation.

Les créationnistes, pour atteindre un minimum de crédibilité, devront s’enlever de la tête cette idée que chaque espèce doit se métamorphoser en quelque chose de mieux après un intervale de temps X. L’évolution, ce n’est pas un jeu de pokémon.

Advertisements

Un commentaire

  1. Jean Pierre 35

    Curieusement, l’hypothèse du « créationnisme scientifique » n’est jamais évoquée. Selon celle-ci toute la vie sur terre aurait été créée scientifiquement par des hommes de l’espace, les « Elohim » de la bible. Ils auraient commencé par des formes de vie simple puis de plus en plus compliquées pour finir par créer les hommes « à leur image et leur ressemblance », comme il est dit dans la bible qui serait en fait le premier livre athée. L’évolution constatée correspondrait à l’évolution de leurs techniques de créations. Il y a 50 ans nous découvrions la composition de la molécule d’ADN, aujourd’hui Craig Venter et son équipe sont très près de décrypter le code génétique minimum nécessaire à une bactérie pour survivre. Code génétique qu’il sera par la suite possible de créer de manière 100% synthétique. De quoi notre génie génétique sera-t-il capable dans 50 ans, dans 100 ans etc… . http://fr.rael.org/rael_content/rael_summary.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s