Pourquoi les suite de La Boussole d’Or ne seront probablement jamais tournées

Le film La Boussole d’Or, adaptation du premier tome de la trilogie Les Royaumes du Nord de Philip Pullman, a connu un succès incontestable. Malgré une campagne bien orchestrée visant à nuire au marketing du film, celui-ci a engrangé 385 M$, dont 85 aux É-U. C’est environ 200 millions de dollars de profit. Pour Hollywood, on pourrait parler de vache à lait.

Quand aurons-nous donc la suite du film? Probablement jamais. Pourquoi? En raison de pressions et d’intimidation de la part de l’Église Catholique.

Il n’y a pas grand chose que l’on puisse faire rendu à ce point, mis à part lire ou relire les livres de Pullman.

Publicités

30 Commentaires

  1. courantlibre

    Bonjour,
    Je ne saisis pas bien les raisons qui poussent l’Église Catholique à empêcher
    la suite. J’ai lu Les bouquins de Pullman, pour faire un parallèle, il y a autant de raisons d’interdire Pullman que de « fatwer » Rushdie, que j’ai lu également, mais avec moins de plaisir. Pas parce qu’il heurte mes convictions, Dieu m’en préserve, mais parce qu’ autant la drôlerie et la cocasserie, l’humour de la première moitié sont captivants, autant la fin glisse dans le tristounet.
    La glorification de la femme (alléluia !), l’homosexualité, voilà les seules horreurs qui
    transparaissent dans les « versets sataniques », le reste est anodin, ces mêmes horreurs
    auraient d’ailleurs offusqué nos prélats, du pape(qu’il soit béni!) au curé de campagne, s’il s’était agit d’une version de la bible revisitée.
    Bien des films ont été tournés avec la désapprobation papale, moi j’aurais plutôt penché pour l’intervention, non pas divine, mais d’une église évangélique quelconque, même de la dernière heure, qui sont si puissante aux USA.
    Ceci dit, je découvre votre site et il me plaît.

  2. DEREYMACKER ERIC

    bonsoir je me demande pourquoi l église catholique ne donne pas suite favorable au magnifique film LA BOUSSOLE D OR? peut etre que qu on aurait mis un peit curé avec une boussol d or entre ses mains le realisateur CHRIS WEILTZ aurait reçus la bénédiction du pape BENOIT XVI ???mais que nottre PAPE BENOIT XVI ayant juré fidélité au tristement célèbre ADOLF HITLER contre tout envahisseur de l allemagne et contre nos amis JUIF. alors je me pose la question pourquoi ne pas donné suite favorable à de la fiction imaginaire d un autre monde qui n éxiste surement pas,aolrs que les plein pouvoirs de l église catholique sont donné à un ancien NAZY.

      • Marie

        et que dis tu du rôle du clergé ?
        As tu bien lu tes livres d’histoire?
        Crois tu que le fascisme est meilleur que le nazisme? ….
        Aucune religion n’est bonne . Nul n’a le droit de nous dire quoi penser.
        Les artistes ne s’en prennent pas à l’église c’est l’église qui s’en prend à eux depuis des siècles.
        Le rêve et l’imaginaire nous fait évoluer. Non pas l’immobilisme dont font preuve toutes les religions monothéiste.
        Cela va peut être te sembler bizarre pour ton cerveau embrumé mais je crois en un Dieu d’amour et de compassion pas en un Dieu despote dont certains humains se croient en droit de défendre sa parole dont ils n’ont jamais entendue le son.
        Dieu, pour mo,i n’est rien d’autre que la vie. Rien d’autre que la première molécule de vie de l’univers. Et je ne peux prier que dans un endroit de paix tel que sur un plateau de montagne.

      • Sacha

        Et bien Il faut un équilibre entre du bien et du mal. Je ne suis pour aucune religion ça c’est comme la politique j’ai l’impression de voir des chamaillerie de cours de récréation. Ce que je vois c’est qu’il y a toujours certaines personnes, qui ne laissent pas la place à l’imagination à la part de rêve des hommes. C’est plus sain que de prendre des substituts chimiques comme les anxiolytiques et tout autre type de drogue. Brimer l’homme pour mieux le contrôler à la course au pouvoir fait bien prendre certaines décisions absurdes. Comme on dit La liberté des uns commence là où s’arrête celle des autres. Heureusement que personne n’a de contrôle sur notre liberté de penser. Pour ma part je laisse dieu là où il est , je ne lui demande même pas de penser à moi ni d’intervenir dans ma vie.

    • Sacha

      Vos propos sont fort jeune padawan mais sachez que lors de sa mort selon sa religion Saint PIERRE jugera ses actes car après tout il n’est qu’un homme ;). Et après tout dieu n’a-t-il pas fait l’homme à son image à priori il existe encore beaucoup de brouillons 😀

      • pierrej

        J’ai une BONNE NOUVELLE !!!
        De la part de toute l’Eglise, je vous livre le message suivant :
        Dieu n’est pas un ennemi de l’homme.
        Dieu n’est pas un obstacle à la liberté de l’homme.
        Dieu ne cherche pas à vous écraser.
        Dieu vous aime comme un père.

        Fin du message.

        Je demande sincèrement pardon à tous ceux et celles qui ont eu un père qui ne leur a pas assez montré qu’il les aimait, voire pas du tout. Mais être père est très difficile. Surtout quand on a eu soi-même des souffrances dans son enfance, dans sa vie … Et que ces épreuves mal digérées rejaillissent sur l’éducation.

        Ceux qui ont interdit ce film ou ont fait pression ou je ne sais quoi, ce sont des humains. Et, vous le savez, chaque humain a ses faiblesses. Et, vous le savez, chaque humain ne maîtrise pas la portée de ses actes. Ces personnes étaient parties d’une bonne intention (de leur point de vue) et n’ont pas imaginé les conséquences que cela impliquerait dans d’autres milieux que le leur.

        De toute façon, Dieu ne force jamais. Il n’interdit jamais. C’est un bon père. Et quand il te dit « ne fais pas ça », ce n’est pas parce qu’il veut détruire ta liberté. Au contraire ! Un père conscient ne va pas donner un bidon d’essence à un petit de quatre ans même si celui-ci le demande. Parce que s’il le donnait, le petit en boirait ou mettrait le feu à la maison et sa liberté serait légèrement atteinte puisqu’il serait mort. De toute façon, Dieu te prévient, et quand il dit « Ne fais pas ça » et que tu le fais quand même, et que tu es grièvement blessé (physiquement ou intérieurement), il ne va pas te gronder parce que tu as fait une bêtise, mais il va essayer de te consoler et de te guérir. Libre à toi d’accepter son aide ! Libre à toi de prendre en compte son avertissement !

        J’ajouterai en plus que l’association en question ne fait pas partie de l’Eglise. Source de Wikipedia, à vérifier : « The League is not part of the Archdiocese of New York, though it does rent an office on the same floor as the headquarters of the Archdiocese. »
        La source marquée en bas de la page est la suivante :
        Hu, Winnie (1999-11-02). « An Outspoken Church Defender »
        The New York Times. Retrieved 2011-07-14.

        Voilà voilà. Donc l’Eglise n’est pas à la tête de tout ça. Donc on n’accuse pas le pape. Vous réglerez vos comptes avec Bill Donohoe.

        J’aimerai vous dire que si vous êtes catholiques, Dieu ne va pas vous voler votre liberté. D’ailleurs, s’il ne voulait pas vous laisser libre, vous ne seriez pas en train d’écrire sur un blog athée 🙂
        Que se passe-t’il si vous devenez catho ? Bien sûr, je ne vais rien vous imposez, et puis c’est votre vie 😉
        Donc, vous devenez catho et là, dans votre tête, réflexe automatique. Au secours, je vais DEVOIR aller à la messe tous les dimanches, ne plus « profiter » de la vie, suivre des types ringards, chiants, qui ne savent pas s’amuser, me faire ch… tout le restant de ma vie. Bref, le calvaire, la prison, l’horreur, et j’en passe. Pas du tout ! Si vous décidez d’être chrétien, c’est pour être LIBRE. Pourquoi croit-on que faire le bien, c’est chiant ? De toute façon, Dieu ne vous forcera PAS. Si vous changez de vie, ce sera VOTRE CHOIX, et pas une obligation. Ce sera une réponse d’AMOUR (et pas d’obligation) à Dieu, parce que vous allez avoir ENVIE (et pas être contraint) d’aimer, d’aider. Et au fur et à mesure, Dieu vous INVITERA à changer. De toute façon, vous verrez quelques incohérences dans votre vie et vous aurez envie vous-même de changer. Exemple : je passe ma nuit à jouer sur ma Xbox et j’ai interro, grosse réunion, … [en fonction des états de vie] le lendemain. La petite voix de ma conscience dit : « Tu sais ce que tu as comme travail demain … Et puis tu sais que Dieu est comme un père, (ou comme ton meilleur ami si tu n’aimes pas ton père, ou comme ta mère si tu n’as ni l’un ni l’autre, etc. enfin, quelqu’un que tu aimes vraiment, quoi ! Et si tu n’aimes personne ou tu crois que personne ne t’aime (en particulier pour les désespérés qui veulent en finir avec leur vie), ben tu vas voir un prêtre, tu te confies et il va te remonter le moral. Un prêtre n’a même pas le droit de te juger et il a sans doute déjà vu pire que toi, alors …), et il ne faut pas offenser l’être aimé. » L’autre voix va te dire : « Allez, une petite dernière, et puis après, le lit ». Fin du petit dialogue intérieur. Si tu as suivi ta conscience, tu va être frais le lendemain. Si tu ne l’a pas suivie, tu va facile passer trois quatre heures à « prendre ta revanche » et paf ! Le lendemain va mal se passer. De plus, su tu es tombé dans cette addiction, tu as complètement perdu ta liberté. Et là, tu ne peux plus reprocher à Dieu de te voler ta liberté … Et il y a des milliards d’exemples, chacun adapté à une situation. Si vous ne voulez pas changer, faites ce que vous voulez ! De toute façon, un jour ou l’autre, vous allez être confronté à une situation qui va bien vous mettre dans le pétrin, et vous enfoncer, enfoncer, enfoncer … Et ça peut aller jusqu’au suicide, parce que l’on ne voit plus la petite lumière derrière l’obscurité.
        Pourquoi retarder la préparation pour votre prochaine épreuve ? Je sais aussi des gens qui ont vraiment la grosse poisse et sur qui tout s’acharne. Genre : grosse maladie, décès sur décès dans la famille, expulsion de logement, difficultés financières, etc. Et pourtant, ils ont voulu aller essayer de voir Dieu. Et souvent, ils abandonnent tout et plouf, tout redevient comme avant. Je ne peux pas les juger, ces gens-là, ni les condamner parce que ils ont tout arrêté. Mais j’aimerais juste leur dire d’espérer. De persévérer. Et c’est souvent quand on n’en peut plus qu’il ne faut pas lâcher, parce que la décision est là. C’est comme en sport. t’es crevé. T’es mort. Mais si tu fais le petit dernier effort, tout va se dénouer. On appelle ça la fois. Y’en a qui m’diront, « Ouais, mais toi, t’as pas vécu ça, et y’en a eu beaucoup, des p’tis efforts à faire, comme tu dis ! » Mes amis, espérez, et tout finira bien. Je promets ! Même si c’est dur !

        Je veux combattre les clichés qui font de Dieu un juge, parce que moi-même, avant, je le prenais pour un juge. J’ai pris conscience de mon erreur, et j’aimerais que d’autres ne fassent pas la même.

        Donc non ! Il ne faut pas d’équilibre entre le bien et le mal. Soit tu aimes quelqu’un, soit tu ne l’aimes pas. Sinon, tu es tiède, et un jour, tu finis par te casser la figure. Soit tu aimes ta femme, soit tu ne l’aimes pas. Si tu l’aimes un peu, le jour où il y en a une autre qui se présente, tu deviens infidèle. Résultat, tu n’as pas aimé. Ce n’est pas que tu l’as un peu aimé, c’est que tu ne l’as pas aimé du tout parce que tu l’as trahie. La paix de ce monde est un équilibre entre le bien et le mal. On ne se mouille pas trop. Et un jour, boum ! tout par terre. Opte donc pour Jésus ! Sa paix c’est du solide ! Plus aucun mal ! Enfin bon, ça peut prendre longtemps, mais c’est (pour moi), ZE chemin pour trouver le bonheur. Encore une fois, tu es libre 😉

        Si tu as vu dans les religions des « chamailleries de récréation, c’est bien triste, parce que ça veut dire que tu es mal tombé. Le monde n’est pas tout beau tout rose, et chaque humain a ses limites, mais ce qui importe, c’est toi. Perso, je m’en fiche pas mal des « chamailleries de récréation » où, dans ma paroisse, des « clans » essaient de se voler la vedette, notamment pour des affaires où chacun veut faire sa chorale, etc. C’est ridicule, mais je sais qu’un jour, tout ça va finir et la paix reviendra. Ne t’arrête pas à l’aspect superficiel des choses et fais ton enquête, lis des bouquins pour te faire une opinion. Si tu as la « flemme », ben écoute, je ne peux rien faire pour toi. Si tu ne veux pas réfléchir, je ne vais pas te forcer, mais tu passes à côté de quelque chose d’essentiel. Après, c’est ta vie !

        « Il y a toujours certaines personnes, qui ne laissent pas la place à l’imagination à la part de rêve des hommes » as-tu dit. Ben ouais, c’est vrai ! Mais rappelle-toi que ce mouvement ne fais pas partie de l’Eglise, même s’il y est assez lié. J’ai traité cette objection au début. Dieu ne va pas t’empêcher de regarder des films, si tu y tiens ! Mais ne rejette pas la faute sur lui. D’ailleurs, cette décision, qu’elle soit justifiée ou non, vient des hommes. Toutes les décisions prises par les hommes sont faillibles, car elles viennent des hommes. Il faut pardonner. Allez, même si ce film est passionnant, il y en a pas mal d’autre, non ? Bon, je me tais sur ce sujet parce que je ne suis pas un grand fan de ciné comme vous et que je ne sais pas à quel point cela vous embête de rater un film de la série. C’est vrai que c’est embêtant de rater le dernier (et surtout le dernier) d’une saga si bien menée … 😦

        « C’est plus sain que de prendre des substituts chimiques comme les anxiolytiques et tout autre type de drogue. » Ça dépend quoi … Dans la majorité des cas, et dans celui-ci je pense que tu as raison. Mais fais attention à ne pas souiller ton imagination, ta volonté, et ton âme en général avec des choses qui pourraient te blesser, même inconsciemment. Bon, je sais que ce n’est pas le cas, que ce film n’est pas du tout méchant, mais quand même … Tu as cependant raison que ça touche à ta liberté. Après, je ne suis pas à ta place. Je ne vais pas juger de ce qui est bien ou mal à ta place.

        « Pour ma part je laisse dieu là où il est , je ne lui demande même pas de penser à moi ni d’intervenir dans ma vie. »
        Là, tu me fais penser à une anecdote sympa de ma vie. Je te la raconte, tu n’es pas forcé de me croire. Mais je ne suis pas un mytho qui balance comme ça des salades sur le net dans le but de convertir les gens. D’ailleurs, je ne peux pas vous convertir puisque c’est à vous de décider et que seul Dieu, par sa grâce, peut toucher les cœurs. C’est ce qu’il a fait pour moi …
        Donc, je raconte mon histoire.
        J’avais suivi mes parents à un rassemblement œcuménique en France (je suis français) parce qu’ils s’étaient convertis peu avant et que j’avais envie de voir à quoi ressemblait un rassemblement de ce type. Là, je suis tombé sur des types bizarres qui levaient les mains quand ils chantaient, qui dansaient, etc. Et puis, un moment, un prêtre qui avait un charisme (c’est-à-dire que le Seigneur lui donnait des visions. Je tiens à souligner que ce genre de don de Dieu a été reconnu par l’Eglise et n’a aucun lien avec l’occultisme. Ce charisme sert à la construction de l’Eglise. C’est différent des médiums, devins, etc. qui utilisent ce don peut-être avec une bonne intention, mais ce genre de truc est TRES dangereux pour celui qui l’utilise et son client et peut ruiner une vie. Genre : malédiction, décès dans la famille, gros cauchemar, peur, fantômes, …) Et donc, sans me connaître, il a dit : « Je vois un truc bizarre : il y a un jeune, je crois que le Seigneur me dit qu’il joue trop au baby-foot. » Effectivement, j’avais conscience de trop jouer au baby-foot, mais je m’en fichais pas mal et ma conscience était un tantinet mise au placard. Et j’étais le seul jeune de l’assemblée. Comme quoi le Seigneur, même si l’on s’en fiche pas mal, s’occupe quand même de notre quotidien. Mais il sait se faire très discret ! Bon, c’est mon témoignage, faites-en ce que vous voulez. Après, j’ai continué mon petit chemin, en chutant et en me relevant. Je suis encore loin d’être un saint, mais j’apprends chaque jour à faire de plus en plus conscience, à aimer Dieu comme un père, pour ce qu’Il est et pas pour ce qu’il fait (j’apprends à mes dépens que l’aimer est gratuit ! 🙂 . Voilà voilà.

        Pour Saint Pierre, si tu veux parler de moi par ironie, je vais t’expliquer la chance énorme que j’ai d’avoir la foi. Dans le christianisme, si tu veux, on dit qu’avant d’être jugé (d’après ses œuvres, plus ou moins bonnes), on est sauvé par la grâce de Dieu, par sa Miséricorde, si on l’implore. Après, il faut faire attention sur ce point à ne pas faire de sophisme du genre : « Pépère, je suis sauvé d’avance, parce que Dieu est bon ! » parce que là, la conduite que l’on adopte est carrément pourrie, on fait du calcul alors que l’Amour est gratuit. Tu vois la nuance ? Le tout, c’est de faire confiance. Là est la vraie espérance du chrétien : Dieu est un Père et te pardonne tous tes péchés (pourvu que tu lui demande en vérité et que tu éprouves du remords …), ce qui veut dire que tout le monde peut être sauvé. Mais toujours à condition de se convertir pour de vrai. Ce qui donne aussi un grand espoir à des grands pécheurs. J’ai vu, si tu veux, un prêtre « de feu », qui était un ancien drogué (LSD, haschich), ou encore un autre qui était braqueur de banque. Et je suis sûr (ou presque) qu’ils seront sauvés. Il y a encore un gros cliché, par lequel on doit faire les plus beaux actes pour être saint. Regarde la vie de Ste Thérèse ! Elle est restée dans son carmel. En fait, si l’on part sur la logique qu’il faut faire des super beaux trucs et passer « à l’action » le plus vite possible, on risque de ne produire que des œuvres moyennes, voire médiocres parce qu’on est limité à cause de notre humanité. Et on s’enorgueillit de ses actes. Alors qu’à l’inverse, si l’on commence par aimer Dieu, et reconnaître que l’on est dépendant de Lui, On trouve d’abord l’humilité et les œuvres extraordinaires suivent. Regarde Mère Térésa, l’abbé Pierre pour ne citer qu’eux. Ils ne travaillent plus pour leur ego. Ils ont peut-être eu un immense impact médiatique mais ils ne l’ont pas recherché. C’est ça qui est beau. Et ce qui est le plus heureux, c’est que, partant de ce raisonnement, on peut espérer de faire avancer le monde à ce point. On peut espérer faire les mêmes œuvres. La sainteté est accessible à tous. Donc j’essaie d’avancer sur le chemin de l’humilité, et j’essaie de ne dépendre que de Dieu, de faire confiance, de redevenir un enfant.

        Une expérience que j’ai eu dans ce genre. Un jour, je de;vais témoigner et j’ai dit au Seigneur : « C’est pour Toi que je témoigne ce soir. Je t’abandonne ce que je vais faire. J’ai envie de me laisser guider par Toi. » J’ai fait un petit temps d’adoration, et Il m’a donné le déclic, je devais parler de l’esprit d’enfance. J’étais tout content et j’avais « le feu ». Figure-toi que quand je suis arrivé devant le micro, sans papier, bien sûr, ma voix, loin d’être assurée, s’est mise à trembler. Je me suis laisser guider. Et j’en ai vu un, au premier rang, qui s’est mis à pleurer. Alleluia ! Et je continue … A la fin, applaudissements, plusieurs sont venus me féliciter. Et moi, à ce moment, j’ai eu la sensation d’être un outil. Un simple outil. Pour Dieu. A qui revient la gloire ? Sûrement pas à moi … C’est ce genre d’expérience dont je veux te parler. Cela ne m’a demandé aucun effort. Je me suis laissé guider.

        J’avance petit à petit sur mon chemin d’abandon. Et je n’ai jamais été aussi heureux depuis le début de ma vie.

        Ce que je vais te dire, tu vas peut-être essayer de te faire croire que tu t’en fous parce que tu veux vraiment être indépendant, etc. Comme tout le monde quoi ! Mais je suis sûr que c’est le plus important et ce qui va t’aider dans les moments durs.
        Voilà ce que je veux te dire : Dieu t’aime. A la folie. Tu es une perle précieuse à ses yeux. Alors accepte-toi comme tu es, mords la vie à pleines dents.

        Voilà mon témoignage, fais-en ce que tu veux, prends-moi pour un crétin, détruis ma réputation, je m’en tape. Enfin bon, j’espère t’avoir aidé.

        Je te souhaite le bonheur.

        En espérant que tu as lu jusqu’au bout, 😡

        Sois béni ! 😉

        Dans la joie de l’Esprit-Saint,

        Pierre.

        P.S. : J’espère que je ne vais pas me faire virer parce que j’écris trop 😀

      • pierrej

        Au fait pour le coup de « Et après tout dieu n’a-t-il pas fait l’homme à son image à priori il existe encore beaucoup de brouillons 😀 », je veux te dire que Dieu a vraiment fait l’homme à son image, qu’il n’a raté PERSONNE. Tout le monde est digne. Aussi digne. Le plus criminel des criminels n’est pas un raté. Il s’est juste embarrassé d’un énorme fardeau de péché. S’il permet à Dieu de prendre ce fardeau et s’il veut être pardonné, il le sera. N’importe qui, même, Hitler, Staline, ou d’autres dans le genre, bien que je croie qu’il soit un peu trop tard pour eux. En fait, tout homme est appelé à retrouver cette image innocente de sa conception. Et c’est possible, pour n’importe qui.
        Après, si tu parles de personnes en situation de handicap, je trouve que c’est dégueulasse de critiquer des gens qui n’ont rien fait pour avoir des problèmes comme ceux-ci. Le but d’une personne n’est pas de « faire du rendement », mais de pratiquer, chaque jour, l’amour. Il n’y a rien de plus important. D’ailleurs, tu peux remarquer que les personnes dans cette situation sont beaucoup moins handicapées que nous parce qu’au moins, elles, elles n’ont pas de complexes, elles ne se cachent pas derrière un masque comme nous. C’est ce qu’on leur reproche justement : d’être vrai, de ne pas pouvoir cacher leur handicap, de choquer les « bonnes mœurs » parce que nous ne sommes pas capables d’avoir pitié, ou parce qu’elles nous rappellent que nous savons que nous devrions avoir pitié et que notre coeur est trop endurci.

        A bon entendeur … Salut !

      • Sacha

        Et bien l’herbe doit être bonne dans ton coin , mais c’est dommage on est hors-sujet 0 pointé. le sujet est « c’est pitoyable il n’y aura probablement pas de suite à une histoire sympathique » qui arrive à faire rêver des gens et qu’il faut confondre fiction et réalité. Et que malheureusement certaines personnes rétrécis du bulbe rachidien ont un pouvoir et en abuse malheureusement. d’où la liberté des uns……..

      • pierrej

        D’accord, si tu veux, les deux premiers paragraphes sont hors-sujet.
        Mais le reste. J’ai pris un gros paragraphes à dire que la décision ne venait pas de Dieu parce qu’Il ne te force pas. Après, j’ai repris tes phrases, et j’ai commenté.

        En fait, les paragraphes « hors-sujet » avaient pour but de vous montrer que cela ne sert à rien de critiquer Dieu parce que ce n’est pas de sa faute. Ni de la faute de l’Eglise, d’ailleurs, qui suit Sa voie.

        Donc, en reprenant le sujet comme tu le veux, dis-moi en quoi j’ai fumé. J’ai dit que l’organisation qui avait fait pression n’était pas comprise dans l’Eglise, ce qui veut dire que l’article commet une imprécision, ou un mensonge.

        Après, j’ai passé pas mal de temps à vous expliquer que la critique était inutile, stérile, sans but, … Parce que ça ne fait rien avancer. C’est quoi le but de cet article ? Sujet : l’Eglise est stupide. Commentaire : Oui, l’Eglise est vraiment stupide. Preuve : on est privé de film. Mais si vous voulez !
        Après, on dit que le but d’un athée est de renier Dieu parce « c’est pas très scientifique » et « les gens qui croient sont des moutons ». En fait, non. Le but d’un athée est de critiquer dans le but d’éviter de se faire critiquer. « Haha, je suis intelligent parce que je traite les autres de c… » ROFL. Ou alors, plus élaboré : « Pff, je ne vais pas suivre Dieu parce que les scientifiques n’ont pas encore prouvé qu’il existe ». Ou encore : « C’est trop ringard la religion. Je fais ma crise d’ado, donc ce que pense mes parents est forcément pourri, donc je me proclame athée. » Et j’en passe …
        Mais si ça vous chante ! En tout cas, votre orgueil vous dit que « la religion, c’est trop pour les petits. Moi, je suis grand. Moi, je fais des choses « utiles ». Moi je ne perd pas mon temps dans des trucs de femmelette. » Ah ouais ? En critiquant, en montant des manifestations pour garder ton pognon et mettre en l’air celui des autres, tu crois que ce que tu fais est utile ? Vanité ! Comme on dit : « Sic transit gloria mundi ».

        En fait, le truc de base pour ne pas se mouiller trop dans les trucs qui nous dérangent, c’est de dire que c’est stupide, ou alors que ce n’est pas pour soi, enfin bref, de cultiver l’indifférence. Ce que tu as fait en disant devant les autres : « Et bien l’herbe doit être bonne dans ton coin , mais c’est dommage on est hors-sujet 0 pointé. »

        Ensuite, tu continues avec « Le sujet est “c’est pitoyable il n’y aura probablement pas de suite à une histoire sympathique” qui arrive à faire rêver des gens et qu’il faut confondre fiction et réalité. Et que malheureusement certaines personnes rétrécis du bulbe rachidien ont un pouvoir et en abuse malheureusement. d’où la liberté des uns…….. »

        En fait, tu es en train de me dire que le but ultime de ce blog est de dénigrer l’Eglise avec des affaires dans laquelle elle n’est pas impliquée (en gros, de diffamer). Je trouve que c’est plutôt ça qui est assez bas. Vous pourriez faire des choses un peu plus constructives, non ?
        Confondre fiction et réalité. D’accord, si tu veux. Et après, avec des objectifs dans le genre, tu t’étonneras que des enfants hypersensibles confondent le monde réel avec une partie de Call of Duty et se mettent à tuer leur parents au fusil de chasse. C’est très passionnant. Bon, j’avoue que ton film n’aura peut-être pas (je l’espère) la même portée, mais quand on dit que l’imagination joue vraiment un rôle dans le concret, ce n’est pas une blague.
        Et enfin, dire que des gens sont « rétrécis du bulbe rachidien », c’est vraiment dégueulasse. Imagine que tu faisais une bêtise un jour. Ensuite, tous les journaux disent que tu es un crétin. Tu seras content ? Non. Alors, il vaut mieux se taire que de dire du mal des autres. Et quel est le but de traiter les autres de débiles mentaux ? Faire l’intéressant devant ses copains. Du genre : « Regardez, moi je ne suis pas comme untel, qui nous fais vraiment ch… A sa place, j’aurais pas fait pareil. Vous êtes pas d’accord ? » Toujours facile de critiquer.
        Maintenant, pour éviter que tu ne croies que je fais encore un hors-sujet, je donne un exemple de remarque INTELLIGENTE.
        Un journaliste interviewait Mère Térésa, et il lui disait : « ce que vous faites, c’est super, mais vous trouvez pas que l’Eglise, […] » Le […] veut dire qu’il pensait qu’il y avait beaucoup de choses à changer dans l’Eglise. Il a pas mal critiqué. Réplique de Mère Térésa : « Dans l’Eglise, il y a deux choses à changer : vous et moi. »
        Cette réplique montre une volonté de construire. Une volonté de changer ses imperfections avant d’aller dénigrer celles de l’Eglise. Voilà ce que jje m’applique à faire. Déjà, j’ai banni la critique, et j’essaie tous les jours de m’améliorer. Et je répèterai jusqu’à ma mort que l’Eglise n’a pas à être critiquée tant que nous ne sommes pas des saints.

        Si tu as quelque chose à contester cette fois, fais-le, mais ne me redis pas que j’étais hors-sujet sur ce message ou sur le précédent. Mais donne des arguments valables plutôt que de me dire que j’ai fumé.
        J’étais dans le sujet parce que c’était : l’Eglise a pris une mauvaise décision, donc on critique à mort. Et moi je me suis opposé à cette critique. Bon, maintenant, dis-moi ce qui ne va pas. S’il n’y a rien, tu peux aussi le dire. Si tu trouves que je suis orgueilleux, regarde le message précédant. Je sais que je ne suis pas parfait. Si cherche un autre truc et que tu me sors : « Ce que tu dis est bête parce que tu critiques la critique, alors n’écris rien, j’ai pas envie de me fatiguer. Remarque d’ailleurs que je n’ai pas parlé en mal des personnes mais de ce qu’elle faisaient, ce qui est différent. Ne pensez pas que je vous hait.

        En tout cas, soyez bénis,

        Dans la joie de l’Esprit-Saint,

        Pierre.

      • Sacha

        Pierre je trouve dommage que vous commentez un sujet à priori vous ne maîtrisez pas . De ce que je peux lire à travers les lignes vous n’avez pas vu ce film. Mais avez-vous lu les livres de Philipp Pulman? Et quand aux « Enfants hypersensibles » j’en connais un rayon j’en ai un à la maison, et quand on est parents d’enfant comme cela il faut leur donner beaucoup d’amour et veiller sur eux comme le lait sur le feu(et bien contrôler ce qu’on leur met entre les mains,jeux y compris). Avec les sermons que vous faites ici. faites-vous pasteur au moins ils serviraient à des personnes croyantes. Mais ne devions pas du sujet. Personne ne vous oblige à adhérer au fait qu’il voir où non ce film. si cela vous fait peur, alors restez avec vos craintes et vos doutes. N’empêchez pas les autres de rêver avec des histoires de fictions. D’autres ne vous empêche pas de croire en votre dieu.

      • Pierrej

        [En réponse à Sacha]
        Oui, j’ai lu les livres (les trois). Non, je n’ai pas vu le film.
        J’ai aimé le livre.
        Je regrette si mes remarques vous ont blessé ou si elles vous ont donné l’impression que j’essaie d’imposer mes opinions perso.
        Je sais que j’ai des progrès à faire 😉
        En tout cas, je respecte vos choix et je ne trouve pas la décision très constructive non plus, mais je tiens à respecter les personnes qui l’ont prise, même si le choix n’est pas super. Et je trouve que jeter la pierre ne sert strictement à rien, et ce, dans n’importe quelle situation.
        Dites-moi si je me trompe, même si je sais que ma formulation est loin d’être exemplaire. Je ne veux pas vous empêcher de rêver. Je sais que l’imagination a un très grand prix et je ne désire pas être (ou avoir l’air) totalitaire.
        J’espère que vous ne croyez pas que j’essaie de vous enfermer et je veux vous laisser libre, il en va de soi.

        Dieu vous garde !

        @+

  3. Pingback: Philip Pullman nous lit une histoire | Le blog Libre sans dieu!
  4. mounia

    hahah , je pense que l’église ne supporte pas l’idée de mauvaise cout de pub que le livre pourrait donné se qui me fait bien rire, parce qu’il n’ont pas besoin de se préservé de la sorte pour des broutille car l’histoire entière est pleine de leur acte qui pourrait servir de mauvaise image! Même encore aujourd’hui les représentant de l’église son pointée du doigt

    mais bon ils n’ont rien de mieux à faire que d’interdire un film pour enfant qui est basé sur l’imaginaire d’un autre monde la je me pose une question quel est le but de cet manoeuvre après tout c’est pas comme si il n’avait rien de mieux à faire …..

  5. sacha

    Dire que cette religion comme tant d’autre pronne « la tolérance ». Ce mot n’est que desuétude de nos jours. J’ai honte des mascarades Faites ce que l’on dit mais surtout pas ce que l’on fait. J’avais pris un plaisir immense à lire ses livres. Fort heureusement ses livres ne sont pas censurés.

  6. Maxime

    C’est totalement stupide de vouloir censurer cette oeuvre. L’église est vraiment trop rétrograde. Et puis c’est pas parce que un prêtre proteste qu’il faut s’arrêter là. Je suis catholique moi même mais je trouve que ‘notre Magisterium’ à nous ressemble un peu à celui du film sur le plan de la censure.

  7. lacote

    De quel droit une église quelle qu’elle soit se permet d’intervenir dans le tournage et la diffusion d’un film.Un film n’est pas un support a nos fantasmes religieux ou politique mais seulement un bon divertissement.Les professionnels du cinéma sont ils a ce point stupides pour accepter une telle dictature de l’absurde…..

  8. Rougalou

    Je suis contre la censure, catholique, et aurait bien aimé voir la suite de cette histoire. Néanmoins, je pense que si l’Eglise a voulu interdire une suite d’être tournée, c’est pour les liens spirituels faits entre animaux et humains dans cette fiction (lien à l’athéisme), plus que toute autre raison. Le fait que ce film soit destiné à la jeunesse est forcément une raison de plus à cette interdiction.

    Saviez-vous que l’Eglise, de part son appartenance à l’Europe, dispose d’une loi qui lui permet d’interdire à la diffusion sans forme de procès tout œuvre cinématographique dans l’UE ? Pourtant, elle ne le fait pas si souvent alors que des films comme « Amen » sortent (dans la polémique, pour cet exemple). Alors le procès de la tolérance, merci !
    Cela pour vous dire que les gens ne voient pas forcément comme vous la diffusion d’un film. Ces oeuvres touchent le peuple. C’est un média très important, un moyen de propagande. Regardez le ramdam pour « Persepolis » en Tunisie. C’est loin d’être un divertissement pour beaucoup de monde.

  9. trine

    bonjour,
    encore une fois nous revoilà à l’époque du moyen-âge et de ses croisades où la puissante mère l’église avait la main mise sur le peuple …. mails là au 21 ième siècle, qu’est-ce qu’elle vient faire dans le cinéma, les livres et touts autres supports permettant de voir des choses fantastiques qui pour la plupart sont fictives!!!!!
    quand je pense au film qu’à fait Mel Gibson alors que l’église avait mis son véto (certes après la diffusion dans les salles) et le score au box office qu’il a fait !!!!

  10. pierrej

    Euh, les gars, les filles, en fait, j’ai répondu à Sacha, mais je crois que ma réponse est utile pour tous ceux qui ont commenté cet article. Ça peut vous aider. Je ne sais pas. En tout cas, essayez toujours de construire quelque chose d’intelligent plutôt que de critiquer quelque chose de pas très réfléchi. Proposez vos solutions. Ne condamnez pas. Enfin, vous faites ce que vous voulez mais les remarques constructives servent beaucoup plus à faire avancer le monde que les propos dont le but n’est que de démonter un projet, une action. Après, faites ce que vous voulez, mais le mieux est de pardonner, et de faire aux autres ce qu’ont a envie qu’ils nous fassent (règle d’or de la Bible)

    Bonne route sur le chemin de la vie !

    Soyez bénis !

    Pierre

  11. pierrej

    En ce qui concerne le sujet : « l’imagination a le droit d’être cultivée, c’est innocent. »
    Je pense que oui, vous avez le droit de faire ce que vous voulez, mais l’imagination peut travailler les gens de manière perverse. Regardez par exemple les images subliminales dans les films. Prouvé scientifiquement. Et les messages contenus dans un film ou un livre peuvent marquer méchamment les esprits. Je vous renvoie au lien suivant, qui démontre que Twilight n’est pas aussi clair qu’il en a l’air.
    http://gsf.over-blog.com/article-twilight-decryptage-56325374.html

    Bonne lecture !

  12. alain

    On est en 2012 soyont serieux c est rienque un film si l eglise voit du mal la dedand ils sont encore aussi fucké que dans les années 500 dans le temp qu ils exorcisaient les epileptic esti

  13. Sacha

    Pierre je vous souhaite de bonnes prières.
    L’armagedon arrive à grand pas J-12.
    Et nous n’aurons jamais la suite pauvres incroyants que nous sommes et je le resterai jusqu’à la fin d’un monde MDR .

  14. John

    Bonjour,

    Bon vos histoires d’église perso je m’en tamponne, ce que je veux savoir c’est si une suite est envisageable 6 ans après ?

  15. Sylvie Légaré

    J’ai lu les 3 tomes, je me suis amusé comme vous au début ensuite…. que c’est déprimant…
    je comprend pourquoi il n’y a pas de suite, on réécrirait tout le scénario!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s