Le créationnisme : masque de la droite religieuse, menace pour la laïcité

Guillaume Loignon

Ce texte a paru dans le numéro 8 de Cité laïque, revue humaniste du Mouvement laïque québécois.

En 1998, la fuite sur internet d’un document interne provenant d’un influant lobby créationniste américain, le Discovery Institute, révéla la stratégie des créationnistes pour infiltrer les milieux politiques de droite et faire obstacle à la laïcité. Voici la petite histoire du mouvement créationniste et du désormais célèbre «Wedge Document».


Le mouvement de « science créationniste » fut initié en 1923 par la publication de The New Geology par Georges MacReady Price, auteur n’ayant aucune formation en géologie. L’ouvrage prétendait prouver scientifiquement diverses affirmations de la Bible et connut un succès instantané dans les milieux fondamentalistes américains. Quelques années plus tard, un dénommé Henry Morris publia The Flood Geology, livre qui reprend presque à la lettre les arguments de MacReady Price.

Ne connaissant d’autre opposition sérieuse que ses propres dissensions internes, le créationnisme vécut heureux… jusqu’en 1957 où, suite au lancement du Spoutnik, le gouvernement américain adopta des mesures draconiennes pour resserrer les programmes d’enseignements scientifiques. Entre respecter l’orthodoxie biblique et être dépassé par les communistes, l’oncle Sam choisit le moindre mal. Résultat : les créationnistes doivent dès lors se munir d’arguments scientifiques, en apparence du moins, s’ils veulent être pris au sérieux.

C’est dans cette optique qu’en 1961 Henry Morris fonde la Creation Research Society (CRS). Il s’agit d’une organisation qui regroupe, encore aujourd’hui, des diplômés partisans du créationnisme, dont Laurence Tisdall, président de l’Association de Science Créationniste du Québec.

Dans les années 60 et 70, le créationnisme essuie des défaites importantes en cour suprême (voir encadré). Plusieurs écoles fondamentalistes privées voient quand même le jour ; leur but est de permettre l’enseignement de doctrines religieuses en tant que science. En tout, une cinquantaine d’institutions d’enseignement fondamentalistes sont fondées durant cette période1.

Toujours dans l’espoir de contourner l’éducation laïque, le programme d’éducation à domicile « Accelerated Christian Education » (ACE) voit le jour. Dans les années 80, les écoles ACE se répandent sur tous les continents, propageant «la bonne nouvelle » du créationnisme. Il y aurait aujourd’hui, seulement au Québec, plusieurs centaines d’enfants soumis à ce programme non approuvé par le ministère.

On voit déjà clairement que le créationnisme n’est qu’une doctrine parmi d’autres pour les fondamentalistes chrétiens. S’il était réellement question de science, quel mal y aurait-il à ce que notre enfant soit en contact avec la théorie standard, celle de l’évolution ? De toute évidence, la science n’était déjà qu’un prétexte, et ce qui suit ne fait que le confirmer.

Lire la suite…

Publicités

2 Commentaires

  1. Pingback: D’où viennent les idées des créationnistes? « Le blog Libre sans dieu!
  2. HENRY

    Les évolutionnistes croyaient que la science et le développement scientifique vont démontrer que les idées religieuses sont fausses. Or, nous remarquons q’aujourd’hui, plus la science avance, plus l’obscurantisme avance et avec une vitesse extraordinaire. Partant de là, le devoir de ceux qui voient plus clair que les autres de démonter les idées passéistes qui ont pour objectif de manipuler les gens et avoir le pouvoir. La guerre des idées entre les deux camps semble inévitable et chacun de nous doit y participer. Sinon, retour à l’âge de pierre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s