Les évangéliques et leurs prophéties de la fin des temps

Nos lecteurs auront peut-être remarqué que nous avons décidé de débuter l’année avec une série sur la culture évangélique. Un élément crucial pour comprendre cette culture est l’eschatologie évangélique. On y retrouve autant des éléments de leur théologie particulière que de l’évangélo-kitsch bien gras.

Dans cette seconde catégorie, on inclut d’emblée la série Left Behind, de Tim LaHaye, et autre The Late Great Planet Earth, de Hal Lindsey. Grâce à des ouvrages comme ceux-là (et d’autres bien pires), des millions de petits évangéliques (dont l’auteur de ces lignes) étaient convaincus que la troisième guerre mondiale ne saurait tarder et qu’ils ne verraient jamais l’an 2000. Après tout, l’état d’Israël avait été rétabli, tel qu’annoncé dans la Bible. Les méchants communistes russes devaient donc mener une attaque nucléaire d’une journée à l’autre.

Pour s’initier, voici un bon texte par Sébastien Fath (pdf), de la Société des amis des sciences religieuses de la Sorbonne. Fath y explique l’origine biblique de cette obsession pour la fin du monde, les moyens (livres, films, jeux vidéos) par lesquels cette obsession se propage et se maintient, ainsi que son impact sur la culture américaine. À lire.

The Late Great
Planet Earth
Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s