Pourquoi parler d’un « Jésus historique » ?

Qu’est-ce que se demander s’il y a eu un Jésus historique? Au sens le plus minimal, il s’agit de savoir si un dénommé Jésus a vécu en Palestine au premier siècle. Cela va de soi, Jésus étant un nom assez populaire. Formulée ainsi, la question n’a donc aucun sens, et ce n’est certainement pas ce que l’on demande quand on dit « Y a-t-il eu un Jésus historique? »

J’ai plutôt l’impression que parler d’un Jésus historique, c’est affirmer qu’il y a eu un dénommé Jésus, lequel a accompli certaines des actions attribuées au Jésus de la Bible. Mais quelles actions, au juste?

Prêcher dans les rues, être persécuté par les romains? On ne peut pas simplement affirmer que Jésus-Christ a existé du moment qu’il y a un Jésus qui a prêché et a été persécuté par les romains. Après tout,  Jésus ben Ananias l’a fait, et ce n’était pas le Christ.

Le problème empire quand on considère que Jésus est possiblement une translittération du nom hébreux Yeshua, lequel se retrouve souvent dans la Bible et signifie « sauveur ». Ainsi, Jésus était peut-être un titre: le Jésus, comme on dit le maire ou le président. Ou encore un surnom, un nom de scène, un pseudonyme… Considérons 2 Corinthiens 11:4 :

Si quelqu’un vient vous annoncer un autre Jésus que celui que nous avons prêché, vous le supportez fort bien! Vous supportez bien, aussi, de recevoir un autre esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangile que celui que vous avez accepté.

Un autre Jésus… un autre autre Yeshua, un autre sauveur.

Ainsi, tant que nous n’avons pas une définition claire de ce qu’on entend par « Jésus historique », un débat sur l’historicité du christ n’a pas vraiment de sens. Qu’est-on prêt à inclure dans ce concept de christ historique, par opposition à un christ mythique? C’est déjà une meilleure question que « Jésus a-t-il existé ».

Et si on réalise que l’individu ayant inspiré les récits au sujet du christ mythique n’a en fait aucun point commun avec ce dernier? Si le Jésus historique ne s’appellait pas Jésus, n’a pas fait de miracle, n’a pas prononcé les paroles qu’on lui attribue, n’a pas voyagé dans les lieux mentionnés dans les évangiles, bref s’il n’y a aucun lien entre le Jésus historique et le Jésus-de-la-Bible, alors pourquoi même se donner la peine de parler de « Jésus historique »? Ne faudrait-il pas plutôt parler du « précurseur », de l’archétype ayant influencé les auteurs des évangiles?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s