La kryptonite des croyants

Dans Superman, il n’y a qu’une chose qui peut nuire au héros: la kryptonite. La kryptonite lui enlève ses pouvoirs, le rendant faible et vulnérable.

Quelle est la kryptonite – le talon d’Achille – des croyants? Nous explorons ici trois phrases susceptibles d’agir comme de la kryptonite sur un croyant en mode prosélytisme. Essayez les sur le prochain Témoin de Jéhovah qui ira cogner à votre porte, ou le prochain Mormon croisé dans les transports en commun…

« La religion, ce n’est plus vraiment pertinent dans la société actuelle. »

Ouch. Si un croyant souhaite propager sa foi, c’est qu’il estime qu’elle est tout à fait pertinente dans la société actuelle. Plusieurs groupes religieux, les évangéliques notamment, font des pieds et des mains pour demeurer « cool » et pertinents dans leur milieu.

Il serait toujours possible de déjouer ce type de kryptonite en faisant allusion à la manière dont la religion – on le suppose – donne un cadre moral à la société. Mais cette réponse oblige le croyant à montrer qu’il se croit moralement supérieur, ce qui nous amène à notre second type de kryptonite:

« Te crois-tu supérieur aux autres? »

Ils ont raison, nous avons tort. Certes, l’impression d’être une minorité persécutée détenant la vérité peut être hyper-motivante pour un groupe. Mais aux yeux de tous les autres (croyants ou pas) qui ne partagent pas leur foi, cette prétendue supériorité est assez repoussante.

Il est donc bon de rappeler notre ami prosélyte à l’ordre en l’accusant de se croire supérieur. S’il affirme qu’aux yeux de Dieu nous sommes tous égaux, alors on peut légitimement se demander à quoi bon adopter son système de croyance dans ce cas.

Si votre interlocuteur aborde la question du péché et des mécréants, corrigez le: « tu veux dire les gens qui ne pensent pas comme toi? ». Il parle des méchants punis à la fin des temps? « tu veux dire que tu aimerais tuer tout ceux qui ont des croyances différentes ». Et ainsi de suite. (Testé sur un Témoin de Jéhovah avec des résultats intéressants – il n’est plus jamais revenu.)

« Je m’intéresse beaucoup à la spiritualité, mais je trouve votre religion peu crédible. »

Cela revient à dire que vous n’êtes pas fâché contre la religion en général (ou une religion en particulier). Vous vous intéressez à ce genre de truc. Pour un croyant en mode prosélyte, c’est bon signe: vous êtes un client potentiel.

C’est beaucoup plus décevant se faire dire non par un acheteur potentiel que par quelqu’un qui ne serait pas intéressé de toutes façons.

Si on vous demande quels aspects vous trouvez peu crédibles, il peut être assez dévastateur de s’attaquer à la base plutôt qu’à des points doctrinaux précis.

Conseils généraux

Il est préférable de ne jamais se laisser embobiner dans les différents scripts mémorisés que risquent de vous sortir un prosélyte. Détournez les pièges rhétoriques, changez la direction de l’échange,  posez des questions.

Quand à vous, chers lecteurs, quelles sont vos expériences avec les croyants prosélytes? Avez-vous des stratégies intéressantes ou amusantes pour les faire détaler?

Publicités

4 Commentaires

  1. Gabriel

    C’est une très intéressante question. Mes expériences avec les prosélytes sont particulièrement nombreuses. La stratégie que j’utilise généralement est celle que vous proposer. C’est à dire questionner. C’est généralement quelque chose qui est absent du quotidien d’un prosélyte… ou du moins des questions sur sa religion. Alors on questionne et explique brièvement les détails importants. Je vais réfléchir un peu plus à la question et vous revenir sur la chose…

    Mais, soit dit en passant, je me suis toujours dit qu’avoir, quelque part, une sorte de recueil, de liste des arguments prosélyte et les réponses me semblerait vraiment pertinent. Quelque chose de clair et court (avec des hyperliens vers des textes plus détailler sur chaque arguments)…

  2. René Charbonneau

    Personnellement, je les traite simplement comme n’importe quel autre vendeur qui se présente à ma porte: « Non, merci, je ne suis pas intéressé. » Et je ferme la porte. Ils passent leur chemin.

    Il m’arrive parfois, quand j’ai le goût de perdre un peu de temps et de m’amuser, de jouer au jeu des numéros de téléphone avec eux, quand ils sont chrétiens. J’ai un bacc en théologie quoique athée. Je m’amuse donc à leur sortir une phrase biblique (avec le livre biblique, le chapitre et le verset – d’où le nom du jeu du numéro de téléphone) qui contredit celle qu’ils viennent d’utiliser pour affirmer quelque chose. Et ce ne sont pas les contradictions qui manquent dans la bible. J’ai un plaisir fou de leur déconfiture.

  3. Feel O'Zof

    Moi je leur demande simplement pourquoi je devrais préférer leur religion à une autre. Je leur demande quelles preuves ils ont à me fournir de plus que les croyants d’autres cultes. Généralement, leur seul argument c’est qu’ils y croient très très fort ou le sentent en eux. Encore là, je peux leur dire «Oui mais pourquoi devrais-je croire davantage ton intuition viscérale plutôt que la mienne ou celle d’un croyant d’une autre religion?» Là, ils n’ont habituellement pas de réponse…

    J’ai récemment abordé ce sujet sur mon propre blogue:

    http://chezfeelozof.blogspot.com/2010/02/repondre-un-missionnaire.html

  4. Graphou

    Je m’interroge sur les motifs réels d’un site de ce genre. S’entretenir dans l’idée qu’on a raison et que l’autre (ici le religieux) a tort ? Se conforter dans sa vision du monde par le biais de ceux et celles qui pensent à peu près comme soi ? Stigmatiser ceux et celles qui sont portés par des convictions religieuses dans l’espoir de les exclure socialement ? Fouillez-moi.

    En occident, chacun est libre de croire ou ne pas croire. Et chacun est appelé à participer aux débats et au projet de société sur la base de sa conscience et de ses convictions. Que vous soyez religieux ou non, votre vision du monde sera l’expression de ce que vous croyez être vrai – même s’il se trouve que vous êtes dans l’champ.

    Les arguments que vous mettez de l’avant contre les chrétiens en particulier sont facile à réfuter. Ce sont des clichés juste bons pour des ouailles déjà gagnés à la cause ou la vision du monde à laquelle vous adhérez. Je ne crois pas que votre kryptonite soit de quelque efficacité en dehors de ce cercle.

    Je me dis qu’il y a mieux à faire de nos jours que de prêcher pour sa paroisse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s