Ces sophismes qui n’en sont pas

Les sophismes sont des pseudo-raisonnements visant, délibérément ou non, à tromper le lecteur. Bien qu’il puisse être pertinent et même amusant de déceler les sophismes présents dans toutes sortes de discours, certains sont assez rapides sur la gâchette lorsqu’il est temps de crier « sophisme! ». Ce billet présente des cas dans lesquels le raisonnement est valide bien qu’il puisse être confondu avec un sophisme.

La pente glissante

On retrouve une pente glissante authentique lorsque les conséquences évoquées sont graduelles et de plus en plus négatives tout en étant irréalistes. S’il s’agit de conséquences réelles, alors on ne se trouve pas en face d’un sophisme de la pente glissante.

Exemple:

– Si tu ouvres la porte de l’avion, celui-ci va dépressuriser, ce qui risque de mettre la vie des passager en danger.

– Tu fais un sophisme de la pente glissante!

– Pas du tout, je t’indique les conséquences réelles de ton geste.

La double faute

La double faute implique que le comportement est justifié en évoquant le fait qu’un autre le fait, ou encore que l’adversaire est pire. Cependant, dans certains cas le comportement en question relève d’un ensemble de normes établies par consensus. Il est donc tout à fait normal de mentionner que c’est ce que les autres font.

Exemple:

– Tu as rédigé ton texte en Helvetica. C’est vraiment très laid.

– Bah! C’est ainsi que font tous les autres ingénieurs de la boite.

– Ah-ha! SOPHISME DE LA DOUBLE-FAUTE! Je te prends la main dans le sac!

– Aucunement. Nous employons cette police de caractère à cause d’une sorte de convention non-écrite. Je me conforme seulement au modèle prescrit.

L’homme de paille

On a un homme de paille (straw man) lorsque la position de l’adversaire est représentée d’une manière qui n’est pas fidèle à ce que l’adversaire affirme réellement. Cependant, il ne faut pas confondre ce sophisme avec une pratique argumentative valide qui est la réfutation par l’absurde, qui consiste à contraindre l’adversaire à réaliser que ses propos mènent à des conclusions inacceptables.

Exemple:

– Ma philosophie de vie, c’est « chacun pour soi ». Je pense qu’aider les autres, comme en leur donnant de la nourriture, ça risque plutôt de nuire en rendant les gens trop dépendants. Il ne faut donc jamais donner de nourriture à autrui.

– Donc si tu croisais ta propre mère et qu’elle était affamée, tu ne lui donnerais pas à manger?

– Je n’ai jamais dit ça! Tu fais un sophisme de l’homme de paille.

– En fait si, tu as dit ça, indirectement. Du moins, c’est la conséquence logique de ta conclusion « il ne faut jamais donner de nourriture à autrui ». J’ai présenté ce qu’on appelle un contre-exemple.

Le raisonnement circulaire

Il est facile de confondre un raisonnement valide avec un raisonnement circulaire, ne serait-ce qu’en raison du fait que tout raisonnement logique valide est tautologique. Prenons un cas simple: 2+2=4, et réciproquement 4=2+2. Dans cette équation il est possible d’obtenir la conclusion en analysant les prémisses, et on peut retrouver les prémisses en analysant la conclusion. Cela crée une certaine circularité mais l’équation n’en est pas moins vraie.

Exemple:

– Ce politicien est malhonnête. Il a fraudé le gouvernement pour près d’un million de dollars.

– Si je comprends bien, il est malhonnête car il a fraudé, et il a fraudé car il est malhonnête? Pff! C’est un raisonnement circulaire!

– Ce serait un raisonnement circulaire si je m’appuyais sur ma conclusion « le politicien est malhonnête » comme seule démonstration du fait qu’il a fraudé. Or, on a des données indépendantes nous démontrant qu’il a fraudé. La prémisse est donc justifiée sans recours à la conclusion, et suffisante pour supporter la conclusion.

Publicités

Un commentaire

  1. Christian Trempe

    Salut,

    Bonne entrée de Blog!

    J’ai souvent vu des listes de sophismes, mais pas des listes de faux-sophismes. Je garde dans mes marque-pages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s