Athéisme et foi: un couple inséparable?

Un curé au diocèse de Joliette écrit cela, en réaction au livre Heureux sans Dieu:

(…) L’athéisme est souvent perçu comme une réaction aux caricatures de la religion de la peur ou de l’utile, à la religion aliénante. Cette réaction rend service à la foi car elle la provoque à se dire et à se vivre d’une façon encore plus fidèle à l’Évangile. L’athéisme se veut une libération parfois véhémente de toutes religions carburant à la peur, à la violence, à la manipulation et au contrôle. Et c’est tant mieux! L’athéisme est un refus de toute aliénation devant toutes structures ou systèmes religieux qui prétendraient prendre en charge l’homme dans sa quête de sens et de plénitude en gérant ses peurs et en maintenant l’homme dans des binômes clos : loi-péché, culpabilité-peur, rite et expiation, loi-punition, péché-grâce… comme si nous étions condamnés à une marche angoissée à travers un champ de mines. L’athéisme est un refus bénéfique de laisser l’homme s’aliéner à un dieu hypothétique, à des manœuvres religieuses étrangères à la vraie vie. L’athée réalise qu’en confiant la gérance de ses peurs existentielles à un dieu tutélaire ou tuteur il se priverait ainsi de son existence réelle faite de fragilité, de précarité et d’audace, d’aventures et de créations et de responsabilité. L’athée nous mettrait en garde contre tout espace étriqué et enfermé où nous maintiendrait la religion qui exigerait en retour de tout religieux l’immobilisme du devoir!

L’athée pourrait-il aller jusqu’à affirmer ceci : ou bien Dieu existe, et l’homme n’est rien ou bien l’homme existe et Dieu n’est rien! Le croyant lui pense que l’homme existe en partenariat avec Dieu! Dieu n’est ni jaloux*, ni mesquin pour l’homme mais plutôt en alliance pour répondre à sa quête de sens et à sa soif de plénitude. La foi ne dispense pas de l’intelligence et de la quête de connaissances. La science est la meilleure amie de la foi car elle lui rend le service de l’épuration en la libérant de toutes tentations récupératrices. L’expérience de la foi oscillera toujours entre la tentation religieuse et païenne de la religion de la peur et de l’utile, la tentation de la révolte athée ou prométhéenne et l’expérience de la foi à la manière évangélique. La foi évangélique est réellement compatible à la vie séculière ou sécularisée! La foi n’est pas un état pétrifié, elle connait l’assurance mais pas la sécurité! Elle est mouvement, circulation et investissement dans les enjeux réels de la vie. La foi est donc un cheminement audacieux nécessitant de la part du croyant de s’investir dans l’identification au Christ, à sa pratique de vie, à sa pratique du bonheur dans le but de partager sa gloire de Fils du Père. La foi n’est pas aliénation mais engagement à l’avènement du Royaume dont nous parle le Christ.

L’athéisme ne rendra pas heureux sans Dieu s’il n’est que réaction! La foi ne rendra pas heureux si elle n’est que fuite du monde! L’athéisme en étant promotion de l’homme vient interpeler la foi dans son engagement à la promotion de l’homme dans le Royaume. Dans un monde idéal, le croyant et l’athée se rendraient mutuellement le service de la promotion de l’homme! Promotion de l’homme debout, libéré. L’homme debout c’est la gloire de Dieu! Athéisme et foi : un couple inséparable!

C’est avant tout une reformulation élégante du cliché « les athées sont simplement frustrés contre des religions abusives » mais c’est aussi un peu plus.

L’auteur met de l’avant un humanisme chrétien, qu’il associe à l’humanisme athée. Il affirme que l’athéisme est une sorte de médecine nécessaire à l’existence de la « vrai » foi et s’imagine un Dieu ravi de voir des athées (faire la promotion de cet « homme debout »?) Cet argument, pour ce qu’il vaut, est au moins susceptible de clouer le bec à un autre cliché, le « que ferais-tu si c’était vrai et que tu te retrouvais devant Dieu? ».

*au diable Exode 20:5, il semble que Dieu n’est pas jaloux finalement.

Publicités

6 Commentaires

  1. Michel THYS

    A la question : « Que ferais-tu si c ‘était vrai et que tu te retrouvais devant Dieu » ?
    Je répondrais la même chose que le journaliste scientifique belge Paul DANBLON :  » « Dieu, si tu existes, j’ai un oeuf à peler avec toi ! » et j’ajouterais « toi qui permets la mort d’enfants et tant d’atrocités ! ».
    Michel THYS à Waterloo
    http://michel.thys.over-blog.org

  2. dede59

    Pas banal, comme argument. Une chose me chiffonne cependant: affirmer que la science est la meilleure amie de la foi. On ne peut pas lier les 2, car elles touchent des domaines différents. La science est basée sur les découvertes et les expériences, elle pose des questions, échafaude des hypothhèses et les vérifie, tandis que la foi est basée sur des affirmations et des croyances et surtout, un sentiment intérieur invérifiabble et improuvable. D’un côté, la plus large objectivité possible et de l’autre côté, la totale subjectivité. Etablir des passerelles entre l’un et l’autre est un exercice difficile voire impossible. Faut-il d’ailleurs absolument essayer?

  3. Feel O'Zof

    Ça fait drôle de voir un prêtre défendre l’athéisme… En fait, sa position me semble surtout défendre la liberté d’opinions.

    C’était sûrement destiné à un lectorat croyant, afin que ce dernier soit moins intolérant envers les athées. Car, si son argumentation pour défendre l’utilité de l’athéisme est forte, il ne donne pas vraiment d’arguments pour défendre l’utilité de la croyance…

  4. clovis simard

    Bonjour,

    Description : Mon Blog, présente le développement mathématique de la conscience c’est-à-dire la présentation de la théorie du Fermaton.La liste des questions mathématiques les plus importantes pour le siècle à venir, le No-18 sur la liste de Smale est; Quelles sont les limites de l’intelligence tant qu’humaine et artificielle.

    (fermaton.over-blog.com)

    Cordialement

    Clovis Simard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s