Vidéos créationnistes de David P: l’évolution est-elle un fait?

Bon. Elles sont une source de bons gros « LOL » un peu partout. On pourrait rigoler longtemps sur ses expressions faciales, sa prononciation, son ton de voix, son étirement de mâchoire au début, etc. Je propose plutôt une brève étude d’un thème abordé dans cette vidéo qui, de manière non-intentionnelle, touche un domaine intéressant: la philosophie des sciences.

Mais que dis-je… voyons d’abord cette vidéo!

La partie qui nous intéresse ici est sa comparaison avec le point de congélation de l’eau, que je paraphrase ainsi: on sait que l’eau bout à 100 degrés et congèle à 0 degrés. Ça a toujours été vrai et ça le sera toujours, donc c’est un fait scientifique. En revanche, la théorie de l’évolution n’est plus ce qu’elle était jadis, et elle va encore changer. Donc ce n’est pas un fait scientifique.

Réponse courte: David P fait une fausse analogie entre le fait scientifique au sens de « donnée scientifique » et la théorie scientifique, qui est un ensemble d’hypothèses vérifiées, d’outils, d’équations, etc. Toutes les théories scientifiques se sont modifiées au fil de temps, cela ne les rend pas moins vraies, au contraire.

Réponse longue: la bêtise la plus évidente ici est que David P emploie un consensus scientifique (l’échelle des degrés Celsius) en guise de « fait scientifique ». Mais le zéro degrés dont David P parle est justement le point attribué à la température de congélation de l’eau au niveau de la mer. Cela ressemble plus à un outil de mesure qu’un fait scientifique.

« L’eau gèle à zéro » est un fait scientifique dans la mesure où on s’inscrit au sein de l’échelle Celsius, laquelle repose sur d’autres données dont nous n’avons pas toujours disposé. Le zéro absolu (son calcul) remonte à Lord Kelvin, en 1848. D’autres informations se sont ajoutées par la suite à notre ensemble de connaissance concernant la mesure de la température et la thermodynamique. Cela ne rend pas l’énoncé « l’eau gèle à zéro degrés Celsius » moins vrai.

La théorie de l’évolution est aussi un ensemble de connaissances. Il est donc normal que de l’information s’ajoute et que des corrections sont apportées. Autrement, cela reviendrait à affirmer que l’on sait tout, du moins que l’on sait tout en ce qui concerne l’évolution biologique. Or il y a bon nombre de choses que l’on ignore, ou que l’on ne parvient pas à expliquer convenablement en employant le modèle actuel. Il est donc nécessaire, sous peine de devenir dogmatique, de réviser et améliorer le modèle*.

Bien entendu, les créationnistes, eux, sont dogmatiques (étant religieux, cela va de soi). On peut, en se mettant à leur place, voir ce qui leur pose problème dans l’idée qu’un modèle scientifique s’améliore afin de mieux correspondre aux faits.

*Plusieurs révisions sont apparues dans la théorie depuis Darwin, la principale résultant de la découverte de l’ADN et de sa structure.

Publicités

4 Commentaires

  1. Mut

    Oh purée… C’est triste. Les délires astronomiques, la citation tronquée de Darwin… J’avais déjà vu ces arguments sur des sites anglophones, mais en français ça semble moins étranger et plus effrayant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s