N’oublions pas les hindous, eux ne nous oublient pas.

À chaque fois que j’entends parler des « trois grandes religions » (christianisme, islam et judaisme), je ne peux pas m’empêcher de grimacer. Quand je me sens d’attaque, j’ose parfois interrompre mon interlocuteur en disant « vous voulez dire le chrisitianisme, l’islam et l’hindouisme? »

Si on parle des « trois grands monothéismes », d’accord: christianisme, islam et judaïsme. Mais si on parle des religions dans leur ensemble, le judaïsme n’a pas sa place dans une liste des plus grands – du moins tant qu’il est question de chiffre.

Ou peut-être parle-t-ton des religions les plus anciennes? Dans ce cas il faudrait certainement exclure l’islam (7e siècle), et probablement le christianisme (1er siècle, à tous casser). Inclure le Zoroastrisme serait une bonne idée – on les oublie souvent eux, mais ils représentent peut-être le plus ancien monothéisme.

D’une manière ou d’une autre, un conseil: n’oublions pas les hindous. Ils sont près d’un milliard. 14% de la population mondiale. 64 fois plus nombreux que les juifs. Il faut perdre ce préjugé occidental (plutôt colonialiste) qui favorise les monothéismes dans l’étude des religions, comme si les autres n’étaient pas de « vraies » religions. Bref, n’oublions pas les hindous.

Récemment, les hindous n’ont pas oublié les athées:

Hindus have criticized His Holiness Pope Benedict XVI for rough handling of atheists in his speech at Holyroodhouse in Edinburgh (United Kingdom) on September 16, where he appeared to associate atheism with the Nazis.

Eminent Hindu statesman Rajan Zed, in a statement in Nevada (USA) today, said that as Catholics and Hindus and others had freedom of their belief systems and were respected for their respective choices, and so should be the atheists. A religious leader of Pope’s stature should have been more inclusive.

Et ce n’est pas tout:

Rajan Zed stressed that Pope should get rid of his obsession against atheism and show some maturity and inclusiveness. Frankly, it was the fault of us religious leaders (which included Pope also) and organizations that atheism was growing in the world. We (including Pope) needed to do a better job to make religion more vibrant, attractive and engaging to keep people in God’s fold. (caractères gras ajoutés).

Bon. La partie où il est question de rendre la religion plus attrayante est moins forte, mais cohérente. S’ils veulent remplir leurs lieux de culte, les religieux n’ont pas intérêt à s’aliéner un segment entier de la population.

Publicités

3 Commentaires

  1. Gabriel

    Un billet vraiment intéressant! J’ai, par hasard, rencontrer un indien athée pendant le congrès qui m’a parler en long et en large de la religion hindou et de l’athéisme. Il donnait de charmant petit livre, une sorte de recueil de discussion entre un athée imminent et Gandhi. Si tu veux, il m’en a donner quelques un de plus pour propager 😉

  2. Déréglé temporel

    « Il faut perdre ce préjugé occidental (plutôt colonialiste) qui favorise les monothéismes dans l’étude des religions, comme si les autres n’étaient pas de »vraies » religions. »

    Héhéhé… tu mets le doigts, peut-être sans le savoir, sur un détail qui a causé pas mal de polémiques, paraît-il.

    J’ai eu l’occasion de lire, dans un article du Courrier international sur les groupes de pression religieux, un petit résumé des évolutions de l’hindouisme à l’époque moderne.
    Il semblerait qu’au contact des missionnaires chrétiens, les Hindous aient subtilement modifié leur vision de leur religion. À l’époque, les missionnaires avaient apparemment l’habitude de sortir l’argument « le christianisme est supérieur à l’hindouïsme parce qu’il est monothéiste ». Le concept de monothéisme était bien sûr familier aux Hindous qui étaient en contact avec l’Islam depuis des siècles. Ils connaissaient aussi l’argument qui avait aussi été avancé par des savants musulmans. La nouveauté avec le christianisme, c’était la nature de la religion de ceux qui avançaient cet argument. Alors les Hindous, de rétorquer aux Chrétiens (comme le fonts les Musulmans depuis un bail) « votre religion n’est pas un monothéisme, puisque vous avez trois dieux: le Père, le Fils et le Saint Esprit ». Les Chrétiens avaient évidemment leur réplique toute prête: ce ne sont pas trois Dieux, ce sont trois personnes qui représentent le même Dieu unique. En somme, trois visages de ce Dieu.
    Du coup il semblerait que les Hindous, plutôt que de se convertir (pas fous) aient progressivement adapté le concept à leur religion: on a un Dieu unique (Brahma, je crois) qui a quelques milliers de « personnes ».
    Dans l’article auquel je pense, ils faisaient valoir que les groupes de pression hindous aux États-Unis demandaient des modifications des manuels scolaires pour décrire l’hindouïsme comme une religion monothéiste. Y compris dans la description de l’hindouïsme avant colonisation, puisque les religieux ont souvent de la difficulté à admettre que leur religion et les croyances qu’elle véhicule ont évolué au fil du temps (la Vérité n’est-elle pas sensée être immuable?).

    • libresansdieu

      Pas fous en effet, et j’admets que je me demande encore pourquoi on considere le christianisme comme un monotheisme. En plus de la trinite, il y a les anges, les saints, ca ne finit jamais!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s