De quoi a l’air un monde « avec Dieu »?

Quelques réflexions d’après-midi nuageux concernant l’existence de Dieu, le tout à travers une grille logique assez « soft ».

En l’absence d’une définition claire de « Dieu », on peut se demander ce que signifie « je ne crois pas en Dieu ». En quoi est-ce différent de « Je ne crois pas en Scrogneugneu? »

On peut se poser différentes questions sur le statut épistémologique de Scrogneugneu. Qu’est-ce qu’un Scrogneugneu? Peut-on le savoir? De quoi aurait l’air un monde dans lequel il y a un Scrogneugneu? Ce monde serait-il discernable d’un monde sans Scrogneugneu? Non? Alors il est impossible de déterminer si une telle chose existe. Oui? Alors qu’en est-il du monde actuel? Sommes nous dans un monde « avec » ou « sans » Scrogneugneu?

Les théistes sont dans une position fâcheuse. Ils veulent nous dire qu’un monde avec Dieu est différent d’un monde sans Dieu. Mais ils n’arrivent pas à montrer en quoi. Ils croient donc que le monde actuel contient un Dieu ET qu’un monde avec Dieu est discernable d’un monde sans Dieu. Mais il n’arrivent pas à montrer en quoi notre monde est rendu différent par ce « Dieu ».

Il y a une contradiction ici. Si le monde avec Dieu est discernable, alors on doit pouvoir prouver que Dieu existe, et ce autrement que par des conjectures et astuces logico-théologiques. Ces astuces montrent qu’un Dieu pourrait exister en théorie, pas que le monde réel renferme un Dieu.

Dans cette perspective, se demander si Dieu existe, c’est se demander si le scénario (il y a souvent abus du terme « monde possible » alors je tente d’en limiter l’usage) dans lequel Dieu existe correspond à la réalité.

Reformulé à cette sauce, l’agnosticisme serait de dire que, même s’il y avait quelque chose comme un « Dieu », ce scénario serait indiscernable du scénario alternatif: pas de « Dieu ». On ne peut donc savoir lequel de ces deux scénarios correspond au monde réel.

Par contre, aucun scénario impliquant des contradictions logiques ne peut correspondre à la réalité. Quand on trouve des contradictions dans des scénarios (scénarii?), on élimine ceux-ci d’emblée. Les scénarios impliquant un ou plusieurs dieux qui, par exemple, sont à la fois parfaits et imparfaits sous le même rapport, ne peuvent être réels.

Évidemment, je ne peux me prononcer quant aux dieux dont j’ignore les propriétés. Moins on connait leurs propriétés, moins ils risquent d’avoir de contradictions logiques évidentes. En même temps, le scénario dans lequel un dieu sans propriétés particulières existe est indiscernable d’un monde dans lequel ce dieu n’existe pas. Autrement dit, ça ne change rien avec ou sans.

Quand j’affirme que je suis agnostique concernant les dieux « non-instanciés » (terme informatique), cela n’est pas une affirmation particulièrement profonde. Je veux simplement dire que je ne me prononce pas concernant l’existence d’objets dont les propriétés ne peuvent être connues. La raison est que, comme on l’a vu plus haut, le monde serait virtuellement identique, que cet objet existe ou non. Bref, je ne dis pas seulement que je ne peux savoir si cela existe, je dis du même coup que je m’en tape.

De même, lorsque je rejette l’existence des dieux-dont-je-connais-certaines-des-propriétés, comme celui du christianisme, ce n’est pas un acte de foi. Je ne fais simplement qu’étendre à ces dieux ma position plus générale selon laquelle un objet réel ne peut contenir de propriétés logiquement contradictoires.

Advertisements

5 Commentaires

  1. Déréglé temporel

    « Ils croient donc que le monde actuel contient un Dieu ET qu’un monde avec Dieu est discernable d’un monde sans Dieu. »

    Source?
    Parce que j’ai plutôt l’impression que leur position est qu’un monde sans Dieu est inconcevable, ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

    « scénarii? »

    Non, « scénarios ». Le pluriel en « i », c’est du latin, pas du français. Et en latin, il n’y a pas d’accents aiguës. 😉

  2. ted

    il est inutile de discuter avec une personne au cerveau gangrene par le fanatisme,les chretiens fondamentalistes sont tellement aveugles et enfles d orgueil,qu ils ne trouve pas d interet a remettre leurs idees et pratiques en question.j etais des leur autrefois,un vrai fanatique,ne supportant aucune idee contradictoire al enseignement biblique,rejettant meme mes parents,pour leur non conformisme,puis un jour,je me suis mis a reflechir sur ma position,car malgre ma sincerite religieuse,des doutes subsistaient dans ma tete,j ai compri que les enseignements bibliques en general n etaient pas en accord avec la realite,ce qui me degouta enormement.je decidai alors de m ecarter du christianisme,mes freres chretiens tenterent de me convaincre que j etais dans l erreur,mais je restai ferme dans ma decision,lorsque je remettais en cause leurs idees,ils me traitaient d egare,que je me suis laisse seduire par le monde,la sagesse humaine,etc.ils ne m adressaient plus la parole,comportement decevant,aujourd hui je me sens libre,libre de penser et d agir librement,ma raison m a delivre de cette prison psychologique.

  3. thomas

    Un monde avec Dieu, on sait à quoi cela ressemble. Aller en Arabie Saoudite, faire partie d’un groupe intégriste quelconque, se transporter en plein moyen âge en France, Dieu, dans ce cas, c’est un certain nombre de commandements, de règles.
    Le monde de Dieu on ne sait pas à quoi cela ressemble, car sa conception, son intelligence du monde, le bien au nom duquel il faut suivre ces commandements, on ne les connaît pas. Pas de politique, pas d’anthropologie, pas de biologie, pas d’histoire chez Dieu.
    Le croyant modèle est un robot.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s