N’importons pas le faux débat sur le « Joyeuses fêtes » svp.

Gilles Proulx tente, dans un billet assez douteux, de nous convaincre d’embarquer dans le faux débat de la terminologie appropriée pour désigner les fêtes de fin d’année. Passage hilarant:

Ce sont toujours les mêmes balivernes politiquement correctes que l’on nous ressort. Ce serait xénophobe de dire «joyeux noël» ou «bonne Saint-Jean». Bientôt, ils vont faire de l’urticaire en songeant à la Saint-Valentin, qu’ils vont rebaptiser Fête de l’Amour. L’Action de Grâce ? Ils ne lui feront pas grâce non plus. Ils aiment quand même l’Halloween parce que cette fête a des relents païens.

À chaque année, ce genre de conneries resurgit aux États-Unis, avec tous les sophismes, caricatures et clichés que cela implique. Le seul endroit où Proulx innove, c’est lorsqu’il mélange ce débat avec un autre cliché: le plateau-bashing.

Ne sait-il pas encore que le Plateau Mont-Royal est devenu depuis lurette un haut lieux de la casquette blanche et du chandail Ed Hardy? La prochaine fois qu’il souhaite nous balancer la tirade anti-intellectualiste habituelle, il pourrait éviter de pointer du doigt ce quartier qui, au fil du temps, semble dégénérer à l’état de colonie pour lavalois expatriés. La « clique du plateau » n’est plus ce qu’elle était. Trouvez donc un autre stéréotype à exploiter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s