L’importance d’une éducation sexuelle de qualité (Kohler et al, 2007)

Pamela Kohler et ses collègues ont publié une étude très intéressante dans le Journal of Adolescent Health. (PDF) Les chercheurs ont comparé trois groupes d’adolescents entre 15 et 19 ans: jeunes ayant eu une éducation sexuelle véritable (incluant les moyens de contraception), jeunes ayant eu une éducation sexuelle axée sur l’abstinence, et jeunes n’ayant pas eu d’éducation sexuelle. L’étude comportait 1719 participants provenant de milieux variés ayant un âge moyen d’environ 17 ans.

On y apprend plein de belles choses, notamment qu’une fois qu’on tient compte de certains facteurs (par exemple le revenu parental) on découvre qu’il n’y a pratiquement aucune différence entre enseigner l’abstinence et enseigner rien du tout. Que ce soit pour le nombre de partenaires, l’âge des premiers rapports sexuels, les grossesses chez les adolescentes, etc, il n’y a pas beaucoup de différence entre le groupe de jeunes ayant été exposés à un programme axé sur l’abstinence et le groupe n’ayant pas reçu d’éducation sexuelle.

Par ailleurs, l’étude affirme que parler aux jeunes à propos de l’usage du condom n’encourage pas les jeunes à avoir des relations sexuelles. Si on fait 2+2, on réalise que:

  • Les jeunes exposés au programme « abstinence » auront également des rapports sexuels, et ils vont même souvent « le faire » plus tôt dans leur vie;
  • Ces mêmes jeunes sont moins susceptibles d’utiliser le condom que les jeunes ayant été exposés à une éducation sexuelle véritable;
  • DONC: l’enseignement de l’abstinence encourage les rapports sexuels non-protégés chez les jeunes.

On pourrait aussi bien dire aux jeunes d’aller baiser le plus vite possible, et sans capote s’il-vous-plait, on obtiendrait probablement des effets semblables à ce qu’engendrent ces bigots religieux obsédés par la « pureté ».

Publicités

6 Commentaires

  1. calaghan

    Mon ami (j’ai vraiment de l’amitié pour toi), cela m’étonne que tu n’es pas de chiffre cela aurait coupé court au débat. Ainsi je me permet d’émettre de gros doutes.
    Tu parles d’une éducation sexuelle véritable selon qui? Oui les chrétiens parlent de la contraception (dans certains milieu trop peu je l’accorde). Mais pas de la même façon. En effet nul besoin d’en faire l’apologie car il est un moyen d’aller à l’encontre d’une attitude sage.

    Aussi je te poserai une question. Je te prie d’y répondre avec bon sens et honnêteté et surtout humilité (que tu possèdes j’en suis sûr mais mais que tu sembles vouloir laisser de côté au profit d’un Moi exacerbé).

    >>>situation : Tu as un enfant que tu aimes d’un amour vrai (donc ton orgueil n’entre pas en compte). Au dehors de votre paisible cocon (duquel, je l’accorde, il devra sortir)
    il y a des trésors en haut des montagnes (autres que ceux dans la famille mais aussi importants je pense).
    Mais il n’y a que deux chemins pour accéder à ces trésors :
    se mutiler, perdre à jamais une part bonne de nous, orner la dégustation de ce trésor par le regret le remord la tristesse et la peine. C’est un chemin naturel (car le péché est dans l’homme) mais destructeur car une maladie dans le cœur de l’homme se nourrit des mauvais fruits qui bordent ce chemin.
    ou
    vivre une vie qui nous prépare à en jouir avec la plénitude de notre être en choisissant un chemin contre nature donc difficile mais dans lequel un Dieu puissant nous attend et ne nous abandonnera pas et nous rendra parfaitement heureux.

    Quelle solution préfèreras-tu voir ton enfant choisir?

    En fait le problème n’est pas de savoir s’il faut utiliser le préservatif ou non.
    C’est de se poser la question de si tu veux connaître la chose magnifique qu’est la dédicace exclusive de ton corps à la personne avec qui tu es appelé à ne faire qu’un.
    Sache que ta pureté et notamment ta virginité est la plus belle chose que tu puisses offrir d’amour à ta femme. Ce n’est pas pour rien si on en a qu’une.

  2. Thalasrum

    Intéressant cette étude ! En Guadeloupe, où l’influence religieuse est bien plus forte qu’en France, le nombre de grossesses non désirées précoces est proche du record de France (avec la Guyane), le SIDA bat aussi des records… & l’usage des préservatifs chez les jeunes est… inférieur à 20%…!
    Dans la logique catholique pure sucre, si une fille demande à l’homme de mettre un préservatif, c’est qu’elle a des choses à se reprocher… donc c’est une prostituée, donc elle ne mérite rien… & les catastrophes humaines continuent…. Seule l’Éducation sexuelle, une vraie pourrait venir à bout de ces préjugés & coutumes… http://0z.fr/VS1pQ

  3. calaghan

    Lol pardonnez moi mais encore une fois même les animaux savent qu’il y a un temps pour tout. Serions-nous inférieur même aux animaux pour ne pas savoir satisfaire notre corps à un cadre bon défini par l’esprit et la pureté?

  4. Feel O'Zof

    @Calaghan

    Bonjour. Les deux alternatives que vous présentez dans votre allégorie du trésor sur la montagne, ne constituent pas, à mes yeux, une bonne analogie pour la question de l’éducation sexuelle. Permettez-moi de la reformuler:

    Il y a un trésor en haut des montagnes. Vous savez que votre enfant est curieux et qu’il désire fortement se rendre dans les montagnes pour quérir le trésor, mais les montagnes sont dangereuses pour le jeune préadolescent qu’il est. Vous avez donc deux alternatives:

    a) Lui dire de ne surtout jamais aller dans les montagnes avant d’être adulte.
    b) Lui expliquer en détails les dangers de chacun des sentiers qui parcourent la montagne, et lui donner des trucs pour mieux les affronter.

    Si votre enfant décide d’aller dans la montagne quoique vous choisissiez, il est évident que l’alternative «b» est préférable à la «a». Non?

  5. calaghan

    Feel O’Zof

    Votre exemple ne prend pas en compte 2 éléments.

    Le premier est que je ne me contenterai pas de dire à mon enfant « ne vas pas dans la montagne ». J’ajouterai « car tu mourras et nous serrons séparés à jamais ».
    De plus je lui interdirai car dans votre exemple il s’agit d’un enfant. Ce n’est pas à n’importe quel âge que l’on dit n’importe quoi à des enfants ou à des ados.

    Pour revenir au cas de la contraception, mon propos et celui des chrétiens n’est pas de savoir si le préservatif est bon ou pas.
    La chrétienté a souffert de la tradition humaine notamment à l’apogée de l’Église Catholique. En effet elle diffusait un enseignement hérétique (qui n’est pas biblique) concernant différents sujets (c’est encore le cas aujourd’hui dans une moindre mesure) et particulièrement concernant le corps, en en faisant une espèce de tare à jeter dans les flammes de l’enfer.
    Dieu a créé l’homme et son corps ; la sexualité n’est pas un hasard puisque l’homme avait pour commandement de se multiplier.
    Mais Dieu a dit : « c’est pourquoi l’homme s’attachera à sa femme et ils ne feront qu’un. »
    En revanche dès le premier péché, toute la création a été entrainée dans la chute de l’homme. La création, dont l’homme, était corrompu par une nouvelle nature.
    La nouvelle nature de l’homme depuis la chute est de désobéir à Dieu comme un enfant têtu désobéi à ses parents. L’homme par manque de foi n’a pas cru en l’Eternel quand Il a dit : Genèse chapitre 2
    « 15 L’Éternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder.
    16 L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin;
    17 mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.  »

    C’est on ne peut plus claire. Dieu qui a autorité sur sa créature (comme des parents sur leur enfant) a donné à sa créature en abondance et s’est réservé le droit sur un unique arbre. L’homme a fait le choix de désobéir ; pire !!! il a trahit la confiance d’un Dieu qui lui a donné tout son amour.
    Le peuple juif a connu de multiples déportations dans son histoire et elles étaient toutes dues à leur rébellion à Dieu. Mais Dieu, sans que le peuple ne le mérite, les pardonnait systématiquement. De plus, le peuple juif était systématiquement béni lorsqu’il se repentait et marchait dans la justice de Dieu.
    C’est pareil pour tous les hommes.

    Moi même chrétien, ma vie est une série de bénédictions quand je fais CONFIANCE à Dieu. En tant que son fils adoptif parmi tant d’autre, je ne connais pas la malédiction mais Dieu me reprend sévèrement quand je pèche (quand je crois savoir mieux que lui et qu’au final j’agis mal).
    Encore plus fou!!! : Dieu bénit même ceux qui rejettent son amour. Mais ils ont en eux mêmes et dans leur vie le châtiment de leurs transgressions et « le salaire du péché c’est la mort » (Lettre de Paul aux Romains)

    Si Dieu a tout créé et nous donne un « manuel de la vie » pourquoi faire les orgueilleux et nous prendre pour Lui en redéfinissant ce qui n’est pas « redéfinissable  » sans conséquences graves?

    J’en reviens donc à la sexualité. La question est : ferons nous confiance à Dieu car il a fixé un moment et un cadre favorables pour chaque chose?
    Ou seront nous débordants de folies et de louanges pour Satan, et embrassant les chemins ténébreux de la vanité et de la punition éternelle?

    Sachez chers amis que je n’ai pas peur de la punition éternelle. Dieu veut nous adopter. Je fais parti de ceux qui ont accepté. Je vous professe que par la grâce (et uniquement la grâce) de Dieu et par le moyen de la foi en Jésus Christ, j’ai la vie éternelle là où il n’y aura plus de souffrances et l où le mal n’aura pas droit de cité.

    Jésus nous a demandé d’aller et de faire de toutes les nations des disciples. Les croisades…quelle folie humaine!!!!
    Faire des nations des disciples signifie annoncer la bonne nouvelle et enseigner comme le faisait Jésus et ses disciples. Nous chrétiens n’avons aucun pourvoir sur les cœurs. C’est Dieu qui convertit et change les cœurs durs, pas les hommes.

    Je vous aime d’un amour vrai. Et Jésus vous aime plus encore.
    Je le répète je n’ai rien à gagner ici bas. Je vous supplie croyez moi : Dieu ne nous réserve pas des cadeaux en fonction du nombre de conversion. Les seuls « avantages » que j’ai à vous raconter cela c’est que je « rachète le temps » et je suis heureux en m’attachant à obéir pleinement à notre Père céleste car Il m’aime et veut me bénir dans cette relation.
    Je ne perd pas non plus mon salut en arrêtant de le faire car même si l’homme est infidèle Dieu n’est pas un homme pour être Lui aussi être infidèle. Je suis sauvé par l’infinie grâce de Dieu. Rien ne pourra nous (qui avons donné notre vie à Jésus) séparer de l’amour de Dieu.

    Cette bonne nouvelle du Seigneur Jésus est aussi pour vous. Prenez un instant et considérez la folie de passer à côté de cela quand vous êtes résolu à la mort juste parce que vous refusez de dire « Dieu je suis si peu de choses et si tu existes vraiment montre toi dans ma vie. Je viens humblement te demander de te révéler à moi qui suis pécheur. Je veux être heureux tous les jours de ma vie. Change mon cœur je t’en prie »
    Que Dieu vous bénisse. Je le prie de toucher vos cœurs qui ont un vide immense que seul Jésus peut combler.
    Gloire à Dieu pour son pardon, pour sa patience, pour sa grâce et surtout pour son amour sans faille.
    Que Dieu vous bénisse tous.

  6. Sainte Ironie

    Et pan ! encore un coup de « Jesus Juking ».

    « Je vous aime d’un amour vrai. Et Jésus vous aime plus encore. »
    Ouais, mais moi je préfère les femmes, navré 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s