Nouveau rapport accablant concernant la fondation Templeton

The Journal of Evolutionary Psychology publie un rapport de 23 pages concernant la fondation Templeton. (PDF) Ils n’ont que peu de bonnes choses à dire de ce groupe, qui est composée grosso-modo d’une clique pro-religion qui aime se donner des prix à elle-même.

On se rappelle que notre Charles Taylor national a lui-même gagné le prix Templeton (1,5 million de dollars et des poussières…) alors qu’il siégeait sur une commission chargée de déterminer l’avenir de la laïcité au Québec. Taylor rejoint donc un ensemble de figures publiques (presque tous des chrétiens, presque tous des hommes) ayant dit de bonnes choses de la religion, notamment le télé-évangéliste Billy Graham.*

Taylor n’est pas le seul prof de philo à avoir accepté l’argent (et, à ce prix, on peut bien accepter aussi les valeurs) de la fondation Templeton. On retrouve sur leur site une liste de « gagnants » pour une conférence donnée à Montréal. Gagnants de quoi? En fait, plutôt récipiendaires d’un montant d’argent non-négligeable décerné par la Fondation.

Via Jerry Coyne.

* L’article (p. 94) nous « apprend » aussi le biais anti-humaniste de Taylor, qui n’a aucun problème avec l’instauration d’une loi anti-blasphème, à son avis tout à fait compatible avec la société démocratique!

Un commentaire

  1. Michel THYS

    La Fondation Templeton accorde des subventions faramineuses à des scientifiques croyants, afin qu’ils parviennent à prouver « scientifiquement » l’existence réelle de Dieu. Rien de moins !
    Ainsi, par IRM fonctionnelle sur le cerveau de religieuses en prière, le neurophysiologiste canadien Mario BEAUREGARD a sérieusement cherché dans le lobe temporal droit le récepteur, l’antenne que Dieu y aurait placée pour recevoir sa « Révélation » ! En vain, bien évidemment … !
    Dans « La biologie de dieu », Patrick JEABAPTISTE rapporte, page 289, que Michael PERSINGER, (mais j’ignore s’il est aussi financé par cette Fondation) a utilisé la « stimulation magnétique transcrânienne » via son casque « octopus », car constitué de huit éléctroaimants placés perpendiculairement au-dessus des huits lobes corticaux. Cela me fait penser à l’auteur belge de B.D. Edgar P. Jacobs, dans « La marque jaune », de 1953, lorsque le docteur fou Septimus , avec son « télécéphaloscope » téléguidait Olrik vers la bijoux de la couronne d’Angleterre, poursuivi par Blake et Mortimer dans la Tour de Londres !
    Selon Michaël PERSINGER, le contrôle à distance de chaque cerveau humain serait même réalisable dans un proche avenir, lorsqu’on aura mis au point de puissants émetteurs ! Nos méninges contiendraient en effet des cristaux de magnétite, comme celles des oiseaux migrateurs.
    Pire ! Certains neurologues cherchent à agir à grande distance sur les cerveaux. D’abord, évidemment, à des fins militaires et commerciales (cf les « images subliminales » du cinéma publicitaire de jadis), mais aussi pour renforcer la foi par telle fréquence, ou même, tant qu’à faire, pour rendre un athée croyant, par telle autre fréquence !
    « Plût au ciel » que l’obsession évangélisatrice ne dispose jamais de tels instruments ! Nous devrions alors nous balader avec un casque métallique, faisant cage de Faraday protectrice sur la tête …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s