Les pentecôtistes contribuent à la destruction des cultures autochtones

Dans Rue Frontenac, Gabrielle Duchaine nous parle du colonialisme spirituel des pentecôtistes de la Rive-Sud de Montréal.

Le « ministère » auprès des attikameks (dans « le nord ») a le vent dans les voiles. Des pentecôtistes de l’Église du Semeur, qui se tapent le trajet depuis La Prairie, ont même droit à un forfait « clés en mains » de la part de l’école locale, qui les laisse évangéliser librement jusque dans les classes. Tiré du site de l’organisation:

Suite au camp d’été 2010, qui fut un succès, nous avons le plaisir de nous impliquer auprès des enfants de Manawan une fois par mois. En collaboration avec les FJ, le service de loisirs et l’école primaire du village, nous accueillons les enfants du village pour un programme d’animation.

La religion pentecôtiste a un franc succès auprès de plusieurs populations autochtones. Les adeptes de ce mouvement charismatique sont même parvenus à interdire certaines pratiques ancestrales:

Dans le village d’Oujé-Bougoumou, près de Chibougamau, un Cri de 33 ans s’est par exemple vu interdire par le conseil de bande d’utiliser une tente à sudation parce que ce rite traditionnel ne plaisait pas aux évangélistes pentecôtistes de la communauté. Ce n’est pas un cas unique. « Ils ont souvent balayé notre culture. Ils ne respectent pas nos rites », dénonce M. Wawanoloath.

Parmi les nombreux rejetons de la culture occidentale, la religion pentecôtiste n’est pas vraiment ce que je veux qui soit transmis à d’autres cultures. C’est à peu près comme les hot-dogs et le coca-cola. Tant qu’à transmettre ça, restez donc chez vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s