La citation hors-contexte chez les créationnistes: un art post-moderne

Trouvé sur le site de Creation Ministries International: une vaste liste de citations. Le site présente ces citations comme des outils pouvant être employés par les créationnistes.

On y retrouve de typiques extraits hors-contexte de Gould concernant la théorie des équilibres ponctués. Ces citations doivent être comprises dans le contexte du débat gradualisme-ponctualisme. Cela impliquerait, toutefois, une compréhension d’enjeux majeurs en philosophie de la biologie, ce que le créationnisme moyen ne risque pas d’obtenir de si tôt.

Plusieurs extraits mentionnent aussi la nature de la science, et, lorsqu’on nous dit que les dogmes religieux doivent être écartés de la démarche scientifique, le lecteur est censé voir la biologie évolutionnaire comme un complot visant à éliminer la religion.

Une petite citation hors-contexte sur un forum Internet, on peut comprendre, mais la page sur le site de Creation Ministries hisse le « quote-mining » au statut d’art. Il y a eu un effort intellectuel certain pour monter cette liste, mais il n’y a pas eu de rigueur, d’honnêteté intellectuelle. C’est de la bêtise préméditée, du prêt-à-penser qui s’assume comme tel.

Pour le créationniste lambda, la science, c’est des machins que les scientifiques écrivent et disent. Il n’y a pas de contexte, il n’y a que du « texte ». Un scientifique d’une école de pensée (exemple: Gould) peut être opposé à un scientifique d’une autre école ou d’une autre époque (exemple: Darwin) en taisant complètement l’histoire des idées et les débats sous-jacents à l’opposition entre les auteurs. La conclusion créationniste sera toujours la même: les deux têtes parlantes ne disent pas la même chose, alors la science a tort, alléluia! Tout est au même niveau, le « texte » peut être interprété comme on le souhaite.

En procédant de la sorte, les Creation Ministries et autres créationnistes ne diffèrent guère de l’ado qui considère comme aussi valides les légendes urbaines lues sur Facebook et un documentaire montré par le prof de sciences naturelles. Les mensonges (délibérés ou non) répétés par le pasteur valent bien un article publié dans Nature. Les arguments rationnels valent bien un vidéo YouTube avec un zozo qui parle très vite. Un article est aussi valide dans son contexte d’origine qu’à-travers la lentille déformante de Creation-Evolution Headlines. C’est seulement « de l’information », du « texte », et on peut accorder de l’importance à ce qui nous plait, reconstruire le « texte » comme on l’entend.

Résolument post-modernes, ces créationnistes.

Advertisements

Un commentaire

  1. Raélitout

    L’auteur de cet article oublie une réalité incontournable, le « créationnisme » existe déjà, puisque les humains sont des créateurs, donc nous sommes bien des créationnistes dans les faits, et la science nous le prouve tous les jours! Des espèces nouvelles ont été créées par modifications génétique, les OGM, et Craig Venter a créé le premier génome artificiel, ouvrant la porte a la création d’espèces de plus en plus originales.Les facultés de création dans le domaine de la biologie moléculaire, comme ailleurs, n’a pas de limite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s