L’Église du coin: pour les vrais québécois!

Mon amie Judith Lussier a blogué sur l’Église du Coin sur le site d’Urbania:

Cette semaine, sans s’en rendre compte, les médias ont donné le bon dieu sans confession à un gars un brin xénophobe qui est contre le mariage gai, contre l’avortement, contre l’euthanasie, mais, bien sûr, pour la liberté.

T’es jeune? T’es un vrai Québécois pure laine fier de ses racines? T’es à la recherche de Dieu? L’Église du coin et son pasteur Éric Lanthier t’ouvrent leurs portes.

(…)

Montréal ne manque pas d’églises. Elle en compte deux fois plus que Paris, selon ce dossier de La Presse. Or, la plupart des articles qui ont parlé de l’Église du coin ce weekend ont évoqué le fait que plusieurs églises fermaient leurs portes en ce moment au Québec. Pourquoi?

Parce que c’était écrit dans le communiqué de presse d’Éric Lanthier, un fin stratège média, à ce que l’on peut comprendre en consultant ses multiples interventions sur CNW, le fil de communiqués de presse auquel s’abreuvent parfois aveuglément les médias. Laissez-moi vous le présenter.

Le communiqué de presse repêché sans discernement par le journal Métro est assez marrant, dans le genre rigodon et poutine:

«  Nous voulons offrir un milieu où les professionnels, les artistes et les intellectuels vont se sentir bien au milieu de nous, des Québécois ordinaires et authentiques ».

Ordinaire et authentique.

Le Saint-Esprit, via un lecteur d’Urbania, me souffle qu’on peut encore consulter des fragments de l’ancien site du pasteur Éric Lanthier grâce à Wayback Machine. On y retrouve des propos qui peuvent choquer le Québécois ordinaire et reprennent un refrain, disons plutôt une erreur fréquente chez les évangéliques, erreur qu’il convient de réfuter ici.

Il n’y a pas de complot gouvernemental pour diminuer la liberté de culte. Ce qui se passe depuis plusieurs années est que des privilèges indus sont en train d’être retirés aux groupes religieux. Évidemment, Éric Lanthier veut conserver ces privilèges, tout en empêchant les autres religions de profiter également des mêmes avantages. Une sorte de droit acquis, bref.

Les « athées, agnostiques et franc-maçons » sont, eux, privilégiés (je cite l’ancien blogue de Lanthier) puisque, n’ayant pas de religion, ils ne sont pas touchés par de pareilles mesures. Autrement dit, ceux qui n’étaient pas en situation de privilège ont le privilège de ne pas perdre leur privilège, par conséquent il faut rétablir le privilège de ceux qui étaient autrefois privilégiés afin que ceux qui ne l’étaient pas et le sont maintenant ne le soient plus du tout. Si vous êtes perdus, c’est probablement parce que le raisonnement ne tient pas debout. Vous le direz aux militants ultra-conservateurs. (Question: si j’ai l’habitude de me promener sur la rue avec une bière, est-ce que c’est de la discrimination si un policier m’arrête? Come on. C’est dans ma religion, tsé.)

Dès que le gouvernement modifie un règlement, un code, une loi, on peut s’attendre à ce que bien des gens ne soient pas affectés par le changement. En 1990, je portais déjà ma ceinture de sécurité dans l’auto. On pourrait dire que j’étais privilégié comparativement à ceux et celles qui ont été contraints à adapter leur comportement. On pourrait. Et le cellulaire au volant? Pas un problème, je ne conduis pas. Je me vois donc encore privilégié par la loi.

Et on peut continuer. La vie est une suite d’injustices en ma faveur.

La ville oblige le recyclage? Je recycle. Le port du casque devient obligatoire? Je le porte déjà. On ne peut plus faire valoir la religion comme motif pour obtenir un privilège injuste? Bien, bigre, je ne le fais pas anyway, je n’ai pas de religion.

C’est fou comme je suis chanceux, de ne pas avoir à abandonner de privilèges.

4 Commentaires

  1. Déréglé temporel

    Quand je clique sur le premier lien, je tombe sur le site d’Éric Lanthier, alors que je m’attendais à y trouver le billet de ton amie Judith Lussier. Une petite erreur de manip?

    Sinon, je trouvais en lisant le billet précédent que le dossier à charge était un peu mince, mais là, c’est beaucoup plus convainquant. Et j’aime bien les sarcasmes finaux.

  2. Pingback: Nouvelle église évangélique dans Rosemont – déjà des propos xénophobes | Le blog Libre sans dieu!
  3. jeanne

    T’es un vrai Québécois pure laine fier de tes racines? T’es à la recherche de Dieu? L’Église du coin et son pasteur Éric Lanthier t’ouvrent leurs portes. ET Si certaine personne qui n’est pas pure laine vient frapper a votre église va- t’ont ouvrir la porte de votre église. Je ne comprends pas cette idée, pourtant Dieu n’avait pas fait de distinction entre les races

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s