Conférence de l’iERA à montréal: épilogue au sujet du dialogue

La conférence de l’iERA a eu lieu vendredi dernier. Il y a eu moins de monde que prévu, et le tristement illustre monsieur Green n’y était pas. Son père est décédé, apprend-on. Disons, et c’est la pure supposition, que c’est plutôt l’organisation de la conférence qui a préféré éviter d’ajouter davantage de controverse.

L’iERA est justement en mode « contrôle de dommages ». L’organisation islamiste souhaite soudain faire plein de bisous aux femmes, aux juifs et à la communauté LGBT. Ils sont en train de nous faire le coup du « dialogue ». 

Je connais ce genre de « dialogue », pour y avoir déjà eu droit, courtoisie de l’Association des Étudiants Musulmans de l’Université de Montréal, des Groupes Bibliques Universitaires, ainsi que de Campus pour Christ de l’U de M. Si je vous disais que ce dialogue est généralement une sorte de monologue, seriez-vous étonnés?

Je suis ouvert au dialogue s’il s’agit d’un vrai dialogue. Sinon, non.

Soyons francs: je n’ai pas confiance en la capacité de l’iERA d’engager un dialogue rationnel et d’égal-à-égal. Et, surtout, je n’ai pas envie de dialoguer avec quiconque partage des croyances s’apparentant à celles véhiculées par les conférenciers de l’iERA.

De par leur croyances, on voit que ce ne sont pas des gens qui estiment la rationalité et la recherche de la vérité. Ils ne sont donc pas aptes au dialogue et, lorsqu’ils invitent au dialogue, on peut bien se demander ce qu’ils souhaitent faire.

Je constate de plus en plus que, lorsqu’on a affaire à des gens qui n’ont pas un mode de fonctionnement rationnel, de meilleurs résultats sont obtenus lorsqu’on parle d’eux qu’avec eux. On peut atteindre quelque chose en parlant du mur, mais pas en parlant au mur.

C’est donc avec un grand soulagement que je clos ce dossier… pour l’instant. Il y a des dossiers plus importants à traiter dans la filière « l’islam face à l’époque contemporaine », lesquels ont été éclipsés sur ce blog. Je pense surtout à la situation politique dans plusieurs pays d’Afrique du Nord (la Lybie, notamment) ainsi qu’à l’ouverture du procès de la famille Shafia, déjà abondamment médiatisé.

Le terme « douchebag » s’est-il propagé jusqu’à Québec?

Parlant de médias, j’ai remarqué qu’un animateur de Choi FM (la fameuse radio X) avait repiqué un de mes titres de blog et l’avait adapté pour s’en faire un Tweet. Ce n’était pas un excellent titre, et il ne l’a pas repris tel quel, mais bon… pas cool de se savoir une inspiration par le prince idéologiques des « X » – autre groupe dont il est préférable de parler « de » que de parler « à ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s