Tagué: post-christianisme

Les modérés

Je ne sais pas trop quoi penser des chrétiens que je qualifie de « post-chrétiens », i.e. ceux et celles qui rejettent une interprétation littéraliste, ne veulent pas imposer leur religion, ne sont ni sexistes ni homophobes, etc.

C’est une surprise pour moi. J’ai grandi dans un milieu plutôt fondamentaliste. C’est des années plus tard que je découvre qu’il existe toute une herméneutique (que je qualifie affectueusement de la « thèse du Jésus hippie ») selon laquelle les littéralistes ont tort, la Bible n’est pas la parole de Dieu, l’homosexualité c’est cool, Dieu est amour, etc.

Non mais, les post-chrétiens, vous étiez où quand j’avais 15 ans et que je commençais à développer une vision critique du christianisme? Probablement en train de se poser les mêmes questions que moi – mais vous êtes arrivés à des conclusions différentes. Que s’est-il passé de différent?

Et c’est là le cœur de ce que je n’arrive pas à comprendre. Vous avez amorcé une démarche critique et avez conclu que le christianisme c’est quand même cool?

Ça demande de gros efforts pour y arriver, j’en suis persuadé.

Le post-christianisme est une discipline intellectuelle de haute voltige qui exige de réinterpréter une bonne partie des doctrines chrétiennes afin de les rétro-ajuster à sa guise, le tout en faisant généralement allusion à d’obscurs « contextes historiques » dont très peu d’historiens semblent attester.

C’est, pour être honnête, ni plus ni moins que de la religion cafétéria, on prend ce qui nous arrange. Pourquoi se tourner vers cette interprétation de la Bible quand il en existe d’autres qui me semblent tout aussi crédibles mais qui distillent la haine? Parce que ça parait mieux. L’autre possibilité serait d’admette que c’est le christianisme qui est vicié, à la base, et qu’à force de trier ce qu’on jette et ce qu’on garde ça devient du sur-mesure, ce qui va à l’encontre du concept même de religion.

Rendu à ce point, pourquoi ne pas poursuivre la démarche, juste un petit pas de plus vers la cohérence? Vous êtes presque athée. Assumez.

Publicités