Tagué: sectes

Les apostats sont « malades mentalement » selon les Témoins de Jéhovah

Un des signes révélant qu’un groupe religieux est une secte: l’organisation interdit de parler à certaines personnes, par exemple les anciens membres, de peur qu’on quitte le groupe.

Dans le magazine La Tour de Garde, édition de Juillet 2011 (pdf), page 16, on peut lire:

Si un médecin vous recommandait d’éviter tout contact avec une personne atteinte d’une maladie contagieuse mortelle, vous comprendriez ce qu’il veut dire et vous tiendriez compte de son avertissement. Les apostats sont “malade[s] mentalement” et cherchent a contaminer les autres avec leurs enseignements contraires à la vérité. (emphase ajoutée)

Et ce n’est pas tout. L’article donne aussitôt des recommandations sur la manière d’éviter les anciens membres:

Ne pas les recevoir chez soi. Ne pas les saluer. Refuser de lire leurs écrits, de regarder des émissions de télévision dans lesquelles ils interviennent, de consulter leurs sites Internet ou encore de laisser des commentaires sur leurs blogs.

Cela ressemble beaucoup à la politique de déconnexion dans l’Église de Scientologie, une autre secte…

Satya Sai Baba est mort

Il y a quelques temps, j’avais incorrectement affirmé que Sai Baba était mort. La réalité m’a lentement rejoint: le guru Sai Baba est bien mort. (Source: BBC)

Pour  les détails et les quelques scandales qui émergent déjà, on se rend sur le Blog des Infidèles.

Le livre noir des gourous

Il fut disciple du gourou Sathya Sai Baba et libraire dans une librairie New Age. Il a maintenant un blog sur lequel il dénonce les âneries de gourous et les superstitions nouvelâgistes. Il a également participé à la rédaction du Livre Noir des Gourous, qu’il a de plus édité.

Je crois qu’un tour à la bibliothèque ou la librairie s’impose.

4ème de couverture : « Au coeur même des enseignements spirituels des gourous, on retrouve les notions d’autrui, de travail sur l’ego, de compassion et de maîtrise de soi. Paradoxalement, au coeur même de la vie de nombreux gourous, on retrouve jeux de pouvoir, agressions sexuelles, tromperie et mégalomanie. Principalement constitué de témoignages personnels, le Livre noir des gourous est un collectif d’anciens adeptes désireux d’informer et de prévenir le public et, surtout, ceux qui seraient tentés d’entrer en relation avec un « maître » ou ses enseignements. Déçus de découvrir qu’il y a un écart considérable entre les paroles des gourous et leurs actions, les auteurs ont entrepris de faire tomber les masques que portent certains gourous et, ainsi, de révéler l’hypocrisie, le business et le totalitarisme présents dans le monde de la spiritualité.